Accueil » Actualité » Coronavirus : les dernières infos en France et dans le monde

Coronavirus : les dernières infos en France et dans le monde

CORONAVIRUS – Le coronavirus a infecté 11 personnes en France, plus de 40 000 dans le monde et fait 910 morts. Les ministres européens de la Santé vont se réunir en urgence jeudi pour établir des mesures contre la propagation du virus en Europe.

[Mise à jour le lundi 10 février 2020 à 18h28] Le nouveau coronavirus (2019-nCoV) inquiète de plus en plus. Le nombre de personnes infectées continue de croître (plus de 40 000 à date) tout comme les décès (910 actuellement). En France, 5 nouveaux cas ont été confirmés en Haute-Savoie.  Les ministres européens de la Santé vont se réunir en urgence jeudi à Bruxelles pour établir des mesures contre la propagation du nouveau coronavirus dans l’UE. Le ministre allemand de la Santé Jens Spahn demande un débat sur d’éventuelles restrictions d’entrée en Europe et/ou de contrôles accrus aux frontières.

Dernières Infos : 

  • Le 10 février, des milliers de passagers en croisière sur un paquebot (le Diamond Princess) sont en quarantaine depuis le 4 février au large de Yokohama au Japon. 136 passagers ont été testés positifs au coronavirus sur les 3700 présents sur le bateau.
  • Le 9 février, 5 ressortissants anglais (quatre adultes et un enfant) infectés par le coronavirus sont recensés en France, en Haute-Savoie. Présents dans la station de ski Contamines-Montjoie du 24 au 28 janvier, ils ont partagé le même chalet qu’un compatriote britannique ayant séjourné à Singapour du 20 au 23 janvier, lui-même testé positif au coronavirus, et rentré depuis en Angleterre. Hospitalisés à Lyon, Saint-Étienne et Grenoble “leur état clinique ne présente aucun signe de gravité”, a rassuré la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, lors d’une conférence de presse. Le ministère de la Santé britannique a annoncé ce lundi 4 cas supplémentaires de coronavirus “transmis en France”.
  • Le 7 février, des scientifiques de l’Université d’agriculture du sud de la Chine ont identifié le pangolin comme un “possible hôte intermédiaire” soupçonné d’avoir transmis le coronavirus à l’homme. Le pangolin est un petit mammifère couvert d’écailles menacé d’extinction, dont la chair délicate est très prisée dans la gastronomie chinoise et vietnamienne. Dans un communiqué, les scientifiques expliquent qu’un animal peut être porteur d’un virus sans pour autant être malade et le transmettre à d’autres espèces comme l’homme. Après l’analyse de 1 000 échantillons, les scientifiques ont pu montrer que les génomes de séquences de virus prélevés sur les pangolins étaient à 99 % identiques aux virus retrouvés sur des personnes atteintes du nCoV, indique Chine Nouvelle. Rappelons que lors de l’épidémie de Sras de 2002-2003, l’hôte intermédiaire du virus était la civette, un petit animal au pelage gris dont la viande est consommée en Chine.
  • Le 6 février, le Dr Li Wenliang qui travaillait dans un hôpital de Wuhan et a lancé l’alerte sur la dangerosité du virus auprès de ses collègues le 30 décembre 2019 est décédé à cause du coronavirus. Âgé de 34 ans, cet ophtalmologiste avait été diagnostiqué positif au virus le 30 janvier.
  • Le 2 février, un bébé est né en Chine en étant porteur du virus. Il avait été contaminé par sa mère, elle-même porteuse du nCoV.
  • Le premier décès hors de Chine a été enregistré dimanche 2 février, aux Philippines. Un second a été enregistré à Hong Kong le 3 février.
  • L’hôpital construit en urgence en Chine (en seulement 10 jours) a accueilli les premiers malades. Dans un communiqué du 4 février, le gouvernement chinois a indiqué que 892 patients sont sortis de l’hôpital après avoir été guéris. 23 260 cas suspects étaient comptabilisés et 3219 personnes dans un état grave. De plus, 252 154 personnes ont été identifiées comme ayant été en contact étroit avec des patients infectés, 185 555 sont sous observation. Un deuxième hôpital devrait prendre en charge les premiers patients dès le 6 février. Il peut accueillir 1500 malades, indique un communiqué du gouvernement chinois du 6 février.
  • Deux avions rapatriant des Français ont atteri en France dimanche 2 février. Pendant deux semaines, ils sont placés en quarantaine dans les Bouches-du-Rhône.
  • Dans un communiqué, Air France a annoncé suspendre ses vols réguliers à destination et en provenance de la Chine, à partir du 30 janvier jusqu’au 9 février. De nombreuses compagnies aériennes (British Airways, Lufthansa, Lion Air….) ont décidé de suspendre tous leurs vols vers la Chine continentale. United Airlines et Air Canada souhaitent quant à elles réduire leur nombre de vols. Les Etats-Unis et l’Allemagne déconseillent fortement à ses ressortissants de séjourner dans le pays.
  • Les Etats-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Irak et Israël ont interdit l’entrée sur leur territoire aux étrangers s’étant récemment rendus en Chine. La Mongolie, la Russie et le Népal ont fermé leurs frontières terrestres avec la Chine et la Papouasie-Nouvelle Guinée a fermé ses ports et ses aéroports aux voyageurs rentrant d’Asie.
France : mesures, localisation des cas…

Au 10 février 2020, 11 personnes contaminées par le coronavirus ont été recensées en France, aucun décès n’est à déplorer.

  • Cinq ressortissants anglais en vacances en France (4 adultes et 1 enfant) sont testés positifs au coronavirus dans la station de Contamines-Montjoie en Haute-Savoie. Hospitalisés, elles ne seraient pas dans un état grave.
  • Un homme de 31 ans hospitalisé à Bichat (Paris). Les médecins sont “assez confiants” quant à son état de santé. Il a toutefois été placé “sous surveillance plus rapprochée en réanimation après une petite aggravation” depuis le mardi 28 janvier 2020.
  • Une femme de 30 ans hospitalisée à Bichat (Paris) également. Même si son état clinique est stable, elle n’est pour le moment pas autorisée à sortir de l’hôpital.
  • Un homme français d’origine chinoise de 48 ans hospitalisé au CHU de Bordeaux. Il serait dans un “état stable et rassurant”. “Nous continuons à le surveiller sur le plan clinique, biologique et radiologique”, indique le Pr Denis Malvy, responsable de l’unité maladies tropicales et du voyageur au CHU Pellegrin.
  • Un touriste chinois âgé d’environ 80 ans originaire de la province de Hubei, épicentre du virus est hospitalisé en réanimation à Paris depuis mardi 28 janvier. Une enquête épidémiologique est actuellement en cours afin de déterminer l’origine de la contamination ainsi que “les cas de contact”.
  • Une femme de 50 ans (la fille du touriste chinois contaminé) a été déclarée positive au test du coronavirus chinois. Nous ignorons pour le moment si elle a contracté le virus en Chine ou si elle a été contaminée par son père sur le sol français.
  • Un médecin libéral qui a été au contact d’un cas”. Il s’agirait du premier cas de contamination sur le sol français.

Pour les Français qui rentrent d’Asie et présentent des symptômes d’infections respiratoires, appelez le 15 directement.

Deux vols de rapatriement de Français séjournant en Chine ont eu lieu dimanche 2 février. Une vingtaine de personnes dans un premier avion présentaient des symptômes mais ont été testés négativement au virus : “Toutes ces personnes-là ont pu rejoindre les centres, que ce soit à Aix ou à Carry où ils vont rester en quarantaine pendant 14 joursa indiqué Adrien Taquet, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé lundi 3 février 2020 sur BFMTV . Dans le deuxième avion 254 personnes originaires de 30 pays. 36 présentaient des symptômes possibles de coronavirus, 16 ont poursuivi leur voyage vers leurs pays d’origine et 20 autres, maintenus à l’isolement sur la base aérienne d’Istres, se sont soumis à un test de dépistage.

 

Source




x

Check Also

Yazdan Yazdanpanah, ici avec le ministre Olivier Véran, est membre à la fois du conseil scientifique et du Care. - AFP.

Covid-19, Enquête : Neuf médecins des conseils scientifiques de Macron ont touché 450 000 euros des firmes pharmaceutiques… Un lien avec le dénigrement de la chloroquine ?

118.000 euros de MSD, 116.000 ...

#je-suis-chez-moi