Accueil » Actualité » L’US Army à l’assaut de l’Europe

L’US Army à l’assaut de l’Europe

-- Temps de lecture: 3 minutes --

Au sommaire :

1-Des agriculteurs français allument des « Feux de la colère»

Les agriculteurs français sont massivement mobilisés en ce 8 octobre. Ils ont décidé de bloquer les axes routiers «majeurs» du pays.

Selon eux, les motifs de colère sont nombreux.

Les protestataires ont qualifié «l’agribashing de concurrence déloyale, un accord de libre échange dans le domaine agricole,

Pour les organisateurs de ces manifestation, «l’agribashing qui nuit à l’image d leur métier au quotidien, les accords commerciaux qui visent à importer l’alimentation dont nous ne voulons pas, les distorsions de concurrence qui tuent à petit feu l’agriculture française», sont les trois raisons principales qui poussent les agriculteurs à crier leur colère.

«Il y a un vrai malaise dans le monde agricole et dans le monde rural», a notamment lancé à la veille du mouvement, Pascal Cormery, président de la MSA (sécurité sociale agricole), avant d’ajouter: «C’est quand même très difficile de rester calme lorsqu’on voit en permanence les attaques tous les jours, quels que soient les sujets.»

Les actions coup de poing menées régulièrement par des organisations écologistes et antispécistes agacent particulièrement les agriculteurs, qui demandent à être protégés.

D’après le président de la MSA, «beaucoup d’exploitants, même jeunes» se demandent s’ils vont poursuivre dans la voie agricole.

«Quand on demande les mêmes exigences à des petites structures qu’à des grosses, on voit là toute la difficulté qu’engendre l’imposition de ces différentes normes», a-t-il poursuivi.

La profession est touchée par un profond malaise.

Le nombre d’appels au secours reçus par le service d’écoute téléphonique de la MSA, Agri’écoute, a été de 6,352 entre mars 2018 et juin 2019, soit 400 appels par mois.

Source : Sputnik

2-2020: 20.000 soldats US en Europe

Les manœuvres « Defender 2020», qui se dérouleront sur le Vieux Continent en mai 2020 mobiliseront jusqu’à 20.000 militaires avec leurs équipements, soit 3 brigades blindés, une d’artillerie et une autre de logistique. Et cela en lien avec cinq autres exercices régulièrement organisés par l’Otan, tels que Saber Strike ou Swift Response.

Au total, ces manœuvres impliqueront jusqu’à 40.000 militaires originaires de 18 pays dont la France. Les soldats américains débarqueront dans huit pays, dont l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, l’Estonie, la Lituanie, la Lettonie, la Pologne et… la Géorgie, qui n’est pas membre de l’Otan, mais qui a des relations très compliquées avec la Russie….

Au cours de ces exercices, ces forces utiliseront également des équipements préalablement stockés dans des dépôts [Army prepositioned stocks, APS] implantés en Belgique et en Allemagne qui redeviendra une plaque tournante logistique.

Ces manœuvres Defender 2020 seront aussi l’occasion de mesurer les progrès accomplis dans le domaine de la mobilité militaire au sein de l’espace européen, sachant que les troupes américaines auront à parcourir 4.000 km par voie terrestre.

Par ailleurs, l’an prochain, l’US Army mènera également un exercice du même type dans la région Indo-Pacifique [et appelé Defender Pacific 2020].

Là, l’objectif sera d’y déployer un quartier général de division et plusieurs brigades lors d’une période de 30 à 45 jours.

Ces unités devront « relever le défi de venir dans le Pacifique et de rejoindre les forces déjà sur place », avait expliqué le général Robert Brown, le commandant de l’US Army Pacific, à Defense News, en mars dernier. Et là, il s’agira de se préparer à contrer les forces chinoises en mer de Chine méridionale.

Source : Opex 360

3-Iran: mis au point d’un kit convertisseur de roquettes en missiles téléguidés

L’Iran a dévoilé de nouveaux armements la semaine dernière, parmi eux, un kit permettant de transformer les roquettes d’artillerie en missiles sol-sol téléguidés, a annoncé le magazine spécialisé Jane’s.com.

Le kit Labeik serait compatible avec le missile balistique iranien à courte portée Zelzal, de 610 mm. Il ressemble aux systèmes de guidage de la famille des missiles Fateh-110 et est fixé entre l’ogive et le moteur de la roquette.

«Il n’y a rien de nouveau dans la conversion elle-même. Les Iraniens le font depuis des années et ils ont déjà montré des kits de conversion pour la famille des missiles Fateh-110. Ce qui est nouveau ici, c’est l’aérodynamicite des ailerons latéraux. C’est vraiment unique et jamais observé jusqu’ici en Iran ou ailleurs», a déclaré Uzi Rubin, l’un des pionniers des premières tentatives israéliennes de défense antimissile, cité par le journal Times of Israel.

Source : Sputnik

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Kim Jong-un: les USA cherchent la guerre

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Alors que les deux Corées ont ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian