Accueil » Actualité » Guerre USA/Iran: Poutine se prononce

Guerre USA/Iran: Poutine se prononce

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Une guerre entre les États-Unis et l’Iran se transformerait en véritable catastrophe pour le Moyen-Orient, a déclaré le président russe cité par l’agence officielle Sputnik.

Répondant ce 20 juin, lors de sa séance de questions-réponses annuelle, à la question s’il fallait s’attendre à une guerre entre les États-Unis et l’Iran, Vladimir Poutine a expliqué qu’un tel conflit se transformerait en véritable catastrophe pour le Moyen-Orient.

« Nous ne le savons pas et nous ne le souhaitons pas. Mais aux États-Unis on annonce que la possibilité de recourir aux armes n’est pas exclue. Je veux le dire publiquement aujourd’hui : cela serait une catastrophe pour la région, car cela mènerait à une vague de violences et, peut-être, à une augmentation du nombre de réfugiés venant de cette région », a précisé le président russe.

Et d’ajouter que toutes les parties subiraient, en cas de conflit, des conséquences désastreuses.

« Il est très difficile d’anticiper ce qui se produirait en cas de recours à la force militaire », a-t-il souligné.

Le président Poutine a rappelé que l’Iran était un pays chiite et que même dans le monde musulman, les Iraniens étaient considérés comme des gens capables d’aller jusqu’à l’extrême pour défendre leur pays.

« Nous ne voudrions pas que les événements prennent une telle tournure », a résumé le président russe.

Il a en outre rappelé que la République islamique appliquait l’ensemble de ses engagements envers l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique), si bien que les sanctions américaines la visant étaient infondées.

Les relations stratégiques irano-russes

Hossein Amir-Abdollahian, le conseiller du président du Parlement iranien pour les affaires internationales, a souligné que les relations entre l’Iran et la Russie étaient « stratégiques ».

Amir-Abdollahian a tenu ces propos mercredi lors d’une réunion avec l’ambassadeur de Russie en Iran, Levan Dzhagaryan.

« Compte tenu de leur position stratégique et importante, l’Iran et la Russie peuvent jouer un rôle clé dans l’instauration de la sécurité et de la stabilité dans la région », a déclaré le responsable iranien.

Condamnant les sanctions américaines contre l’Iran, il a déclaré que les efforts des pays européens pour sauver l’accord nucléaire n’étaient pas suffisants. Il a exhorté les pays européens signataires du Plan global d’action conjoint (la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni) à adopter des mesures concrètes au lieu de faire des déclarations politiques.

Les deux parties ont abordé diverses questions, notamment la Palestine et la Syrie.

L’émissaire russe, pour sa part, a déclaré que Téhéran et Moscou entretenaient des relations étroites dans différents domaines politiques et parlementaires, affirmant que la Russie était prête à élargir davantage ses relations avec l’Iran.

Évaluer cet article

x

Check Also

Acte 32: le feu couvre sous les cendres…

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Il est extraordinaire de voir ...

Guerre USA/Iran: avertissement chinois

-- Temps de lecture: 2 minutes -- La Chine a mis en ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!