Accueil » Actualité » Acte 31: 40.000 grenades ne font pas peur

Acte 31: 40.000 grenades ne font pas peur

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Pour ce samedi 15 juin, les Gilets jaunes ont lancé plusieurs appels au rassemblement. Des rassemblements ont été signalés à Paris et dans plusieurs villes, tandis que l’appel principal de la mobilisation nationale a été lancé à Toulouse : « Acte 31 : toutes et tous à Toulouse ! »

À Toulouse, les forces de l’ordre ont tiré de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. En effet, la manifestation des Gilets jaunes à Toulouse a dégénéré dès le début en raison de l’intervention des forces de l’ordre.

Un dispositif de sécurité renforcé a été prévu, avec l’interdiction de rassemblement sur la place du Capitole entre midi et 18 heures. Des heurts ont eu lieu entre les manifestants et la police.

À Paris, la police a imposé des restrictions de circulation pour pouvoir contrôler les rassemblements des protestataires. Malgré les restrictions policières, le cortège des Gilets jaunes s’est dirigé vers la place du Maréchal Juin après avoir traversé les 19e et 20e arrondissements. Les témoins oculaires indiquent que la tension a monté lors du rassemblement des manifestants.

Des rassemblements ont été également organisés à Montpellier, Lyon, Caen et dans le Rhône. Des heurts ont été également signalés à Montpellier.

À Dijon, des témoins rapportent que la forte présence policière a obligé les manifestants à se disperser en petits groupes. Ces derniers ont dû partir dans les différentes rues autour de la place du Théâtre.

Malgré les polémiques qui ont eu lieu cette semaine à propos des mesures prises par les forces de l’ordre pour contrôler les manifestations et les blessures qu’elles ont occasionnées, le ministère français de l’Intérieur a entériné une commande de 40 000 nouvelles grenades pour les forces de l’ordre.

Le ministère de l’Intérieur renforce l’équipement des effectifs de la police et de la gendarmerie en désignant, le 2 mai, l’entreprise Alsetex comme lauréat de l’appel d’offres appelant à livrer à ses forces intérieures 40 000 nouvelles grenades à main à effet assourdissant (GMD).

Depuis le début de cette crise sociale, le ministère de l’Intérieur a enregistré 4 952 jets de GMD. La commande de cette arme classée « matériel de guerre de catégorie A2 » tombe très mal, après des dizaines de cas de blessures graves, voire de mutilations, impliquant l’usage de ces grenades.

x

Check Also

France : Une abbaye pratique des expériences cliniques totalement interdit

-- Temps de lecture: 2 minutes -- 5.0 01 Réalisé en partie ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian