Accueil » Actualité » Photos: les USA derrière la guerre au Yémen

Photos: les USA derrière la guerre au Yémen

La fuite des images d’une cellule d’opération de la coalition saoudienne dont la mission est de s’emparer du port yéménite d’al-Hudaydah montre que cette cellule d’opération est dirigée par des officiers américains de haut rang.

Le site d’information Yemeni Press a rendu publiques, ce mardi 31 juillet, des images montrant des officiers et des commandants américains en train de discuter avec les forces militaires émiraties dans une cellule d’opération de la coalition saoudienne.

« Ces images prouvent que la guerre contre le Yémen est plutôt dirigée par les États-Unis que l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis », indique Yemeni Press.

Et d’ajouter : « L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ne sont que des moyens qui sont instrumentalisés par les États-Unis pour occuper et piller le Yémen et massacrer les Yéménites sous prétexte de soutenir ce qu’ils appellent “le gouvernement légal”. »

La fuite de ces images met l’accent sur les récents propos du leader d’Ansarallah yéménite Abdul-Malik Badreddin al-Houthi, qui avait parlé des cellules d’opération conjointes des agresseurs contre le Yémen.

Lors d’un récent discours, Abdul-Malik Badreddin al-Houthi avait déclaré que la guerre contre le Yémen était dirigée par les officiers saoudiens et émiratis qui recevaient des ordres des commandants américains et israéliens.

Il avait révélé que l’offensive visant la rive occidentale du Yémen avait été décidée par les USA.

L’Arabie saoudite et ses alliés ont lancé, en mars 2015, une vaste offensive militaire contre le Yémen faisant, jusqu’ici, plus de 13 000 morts parmi la population yéménite.

Le 14 juin 2018, la coalition saoudienne s’est lancée dans une opération militaire d’envergure destinée à s’emparer de la rive occidentale du Yémen, surtout du port stratégique de Hudaydah.

Ladite opération, bien que soutenue par les forces aériennes, navales et terrestres de la coalition saoudienne, a échoué grâce à la résistance d’Ansarallah et de l’armée yéménite.

Environ 10 000 miliciens pro-saoudiens et pro-émiratis ont été abattus depuis le début de cette opération.

x

Check Also

Gilet jaune: les CRS prêts à utiliser leurs fusils?

En France, du nouveau dans ...

La Chine se prépare à la guerre

En Chine, le président chinois ...