Accueil » Actualité » Montée des tensions entre l’Occident et la Russie en Syrie : 13 navires russe à Tartus!

Montée des tensions entre l’Occident et la Russie en Syrie : 13 navires russe à Tartus!

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Consécutivement aux agissements militaires américains et aux menaces françaises, la Russie renforce sa flotte maritime en Méditerranée. Citant des sources qui observent le trafic maritime au détroit du Bosphore, le journal israélien Haaretz a annoncé que 13 navires de guerre russes ont traversé cette semaine ce détroit pour se rendre dans les eaux territoriales syriennes.

Ce vaste déploiement de navires de guerre répond à la montée des tensions entre l’Occident et la Russie en Syrie dont l’armée s’apprête à libérer la dernière grande région encore occupée par les terroristes takfiristes à savoir Idlib. Plus de 13 navires de guerre russes ont ainsi traversé le détroit du Bosphore au cours de la semaine dernière pour se rendre en Méditerranée et dans les eaux territoriales syriennes, note le journal, visiblement inquiet de cette présence élargie des bâtiments de guerre russes.

Les sources proches des milieux de renseignement de l’armée israélienne avaient prétendu que l’accord conclu entre les présidents russe et américain à Helsinki avait été rompu et que le conseiller pour la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton avait signé un nouvel accord à Tel-Aviv qui prévoit des actions militaires concertées israélo-américaines contre l’armée syrienne et ses alliés. Haaretz laisse entendre que le déploiement de la flotte russe répondrait à cette “rupture de l’accord Poutine-Trump”.

Le ministère russe des Affaires étrangères tout comme le ministère de la Défense n’ont pas manqué ces deux derniers jours de dénoncer la mise en place des préparatifs de guerre par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni. Les trois pays tenteraient  de favoriser une attaque d’envergure contre la Syrie et ce, sous prétexte de l’utilisation par Damas des armes chimiques.

L’armée syrienne se trouve d’ailleurs en état d’alerte maximal et ses unités de défense aérienne sont prêtes à répondre à toute attaque aux missiles.

« Les terroristes à Idlib ont l’intention de mettre en scène une attaque chimique afin d’accuser faussement Damas d’avoir utilisé des armes chimiques et de préparer ainsi le terrain à une intervention militaire des États-Unis et de leurs alliés contre l’armée syrienne », a révélé le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Les autorités américaines qui évoquent une éventuelle attaque chimique à chaque fois que l’armée syrienne remporte une victoire décisive face aux terroristes, ont déclaré aux autorités russes que « si les forces syriennes utilisaient des armes chimiques pour récupérer les dernières zones contrôlées par les terroristes, Washington lancerait une intervention militaire d’envergure contre la Syrie ».

Le ministère russe a également fait état le 27 août de l’envoi de 3 navires de guerre en Méditerranée afin de renforcer ses positions militaires.

Les trois navires ont été identifiés par Isik comme étant la frégate Pytlivy de la classe Krivak de *BSF, la classe LST Orsk de BSF Tapir et la classe LST Nikolay Filchenkov de BSF Tapir.

Évaluer cet article

x

Check Also

Afghanistan: Daech menace la Russie!

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Les talibans ont annoncé dans ...

Poutine a surpris l’armée russe

-- Temps de lecture: 1 minute -- L’armée russe a lancé un ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian