Accueil » Actualité » Violente charge de Washington contre Moscou

Violente charge de Washington contre Moscou

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Lors de la réunion du Conseil de sécurité des Nations unies concernant l’Ukraine, l’ambassadrice américaine auprès de cette instance internationale a répété ses accusations virulentes contre la Russie et évoqué la poursuite des sanctions américaines.

Sur fond de tensions entre Washington et la Russie dues à la crise ukrainienne, le Conseil de sécurité de l’ONU a été le théâtre d’accusations portées par Nikki Haley à l’encontre de la Russie, a rapporté Fars News.

Hier mardi 29 mai dans l’après-midi (heure locale de New York), le Conseil de sécurité s’est réuni pour se pencher sur les évolutions en Ukraine.

« Les conflits et affrontements en Ukraine mettent en exergue la violation de la souveraineté d’un pays membre de l’ONU par un autre membre », a déclaré Nikki Haley en s’adressant à la Russie.

« Les forces russes sont entrées en 2014 dans la capitale ukrainienne en violation flagrante de la Charte des Nations unies. Elles ont investi le bâtiment du Parlement avant d’organiser un référendum illégal en appelant les habitants à voter. Depuis lors, la Russie a jeté son dévolu sur l’est de l’Ukraine, provoquant une crise humanitaire qui menace la vie de millions de personnes », a-t-elle ajouté.

Haley a également accusé Moscou de continuer d’attaquer les forces ukrainiennes et d’avoir violé les accords de Minsk, conclus entre la Russie, l’Ukraine, la France et l’Allemagne sur un cessez-le-feu visant à apaiser les tensions dans l’est de l’Ukraine.

« Lorsque la Russie nous dit qu’il ne s’agit que d’un conflit intérieur, elle insulte notre intelligence et notre sagesse, mais toutes les personnes ici présentes savent très bien que les rebelles dans l’est de l’Ukraine transmettent des rapports à l’armée russe qui les dirige, qui les entraîne et qui leur donne des armes », a ajouté l’ambassadrice américaine.

Elle a de nouveau accusé la Russie d’être impliquée dans la destruction de l’avion MH17 de Malaysia Airlines.

Cet avion, qui partait d’Amsterdam pour Kuala Lumpur, a été abattu au-dessus de l’est de l’Ukraine par un missile en juillet 2014. Cette attaque a coûté la vie à 298 personnes.

« Ces problèmes peuvent être réglés. La Russie doit retirer ses troupes et son matériel militaire du sol ukrainien. Elle doit appeler ses forces par procuration à respecter le cessez-le-feu et les engagements qui ont été pris dans le cadre des accords de Minsk », a-t-elle ajouté.

« La Russie doit sortir de Crimée. Elle peut réparer d’elle-même cette erreur. Le premier pas serait de la reconnaître. Tant que la Russie n’aura pas mis fin à ses agissements en Ukraine, les États-Unis resteront fermes sur leur position. Nous condamnons vivement l’ingérence russe dans l’est de l’Ukraine et l’annexion de la Crimée. Les sanctions américaines se poursuivront tant que la Russie n’aura pas rendu cette région à l’Ukraine », a poursuivi l’ambassadrice américaine.

Évaluer cet article

x

Check Also

Afghanistan: Daech menace la Russie!

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Les talibans ont annoncé dans ...

Poutine a surpris l’armée russe

-- Temps de lecture: 1 minute -- L’armée russe a lancé un ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian