Accueil » Actualité » Commerce : l’Allemagne avertit les USA

Commerce : l’Allemagne avertit les USA

-- Temps de lecture: 2 minutes --

L’Allemagne a critiqué les politiques économiques américaines vis-à-vis de l’Europe.

Dans une interview accordée à ARD Television, Peter Altmaier, le ministre allemand de l’Économie, a critiqué les politiques économiques américaines vis-à-vis de l’Europe.

 

« Si les États-Unis adoptent la politique “America First” et placent leurs propres intérêts économiques avant ceux des autres, l’Europe en fera de même », a averti le ministre allemand de l’Économie, Peter Altmaier.

Altmaier a évoqué les tentatives déployées par les États-Unis pour entraver la construction d’un nouvel oléoduc reliant la Russie et l’Allemagne sous la mer Baltique.

« Les États-Unis mettent des bâtons dans les roues de ce projet pour en tirer profit eux-mêmes », a-t-il commenté.

Il a ajouté que l’Europe répondrait fermement aux velléités des États-Unis de placer leurs propres intérêts économiques avant ceux de leurs partenaires. « Les États-Unis sont nos amis et partenaires, et nous voulons défendre nos valeurs communes », a-t-il toutefois assuré.

Depuis sa prise de fonction à la Maison-Blanche, Donald Trump a adopté des politiques qui ont suscité de vives réactions en Europe.

Après la sortie américaine du Plan global d’action conjoint signé en juillet 2015 entre l’Iran et les 5+1, les relations entre Washington et ses alliés européens ont pris une nouvelle dimension.

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a dénoncé le mercredi 16 mai l’attitude du président américain, en disant : « Avec de tels amis, on n’a pas besoin d’ennemis. »

« Grâce à Donald Trump, a-t-il ironisé, nous nous sommes débarrassés de toutes nos illusions. Nous avons pris conscience que si nous avons besoin d’un coup de main, il ne faudra compter que sur nous-mêmes. »

Lors d’une rencontre avec le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg, le locataire de la Maison-Blanche a apporté le commentaire suivant au sujet des propos tenus par Donald Tusk :

« Je vais changer ce processus. L’Union européenne a été terrible pour le commerce des États-Unis, terrible pour nos travailleurs. L’an dernier, nous avons eu un déficit commercial de 151 milliards de dollars. Et je connais très bien Jean-Claude Juncker, je connais très bien Donald Tusk et je les apprécie tous les deux, mais ils ont été durs et nous n’avons jamais vraiment eu d’interlocuteurs. Franchement, l’Union européenne, si l’on fait abstraction de la Chine et de quelques autres, nous a traité aussi mal que l’on pouvait l’être. »

 

Évaluer cet article

x

Check Also

Guerre USA/Iran: Poutine se prononce

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Une guerre entre les États-Unis ...

Guerre USA/Iran: avertissement chinois

-- Temps de lecture: 2 minutes -- La Chine a mis en ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!