Accueil » Actualité » Lavrov attendu à Pyongyang

Lavrov attendu à Pyongyang

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Ri Yong-ho, a rencontré ce mardi 10 avril à Moscou son homologue russe, Sergueï Lavrov.

Selon l’agence Reuters, le chef de la diplomatie nord-coréenne a affirmé que « la donne politique internationale et la situation prévalant sur la péninsule coréenne et à nos frontières » exigent davantage de coordinations et de coopérations entre Pyongyang et Moscou.

Ri Yong-ho a émis l’espoir de parvenir par des voies pacifistes à étendre les relations entre la Corée du Nord et la Russie.

Il l’a dit en présence de son homologue russe, au moment où leurs propos tournaient autour du programme balistique et nucléaire nord-coréen et des tensions survenues entre Pyongyang et Moscou.

À son tour, le ministre russe des Affaires étrangères a affirmé que son pays était disposé à participer à des plans tripartites avec les deux Corées.
Péninsule coréenne : la Russie avertit les USA
La Russie a mis en garde contre les agissements militaires des États-Unis dans la péninsule coréenne.

Par la suite, Lavrov a ajouté que Moscou accueillerait favorablement un renforcement des liens interparlementaires avec Pyongyang. « La Russie est intéressée par un développement des liens avec la Corée du Nord, conformément au principe de bon voisinage », a-t-il ajouté.

Lavrov a aussi affirmé que son pays continuerait de fournir un aide humanitaire à la Corée du Nord. Il a affirmé avoir essayé avec son homologue nord-coréen d’examiner les moyens d’assurer la sécurité dans le nord-est de l’Asie.

Sergueï Lavrov a aussi annoncé avoir accepté l’invitation à effectuer une visite à Pyongyang.

Après avoir rencontré son homologue nord-coréen Ri Yong-ho à Moscou, Sergueï Lavrov a déclaré aux journalistes qu’aucune décision n’avait été prise pour l’instant sur d’éventuels pourparlers entre le président russe Vladimir Poutine et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Il a également déclaré que la Russie saluait ce qu’il a appelé la normalisation progressive de la situation sur la péninsule coréenne et soutenait les contacts entre la Corée du Nord et les États-Unis.

 

x

Check Also

Gilet jaune: les CRS prêts à utiliser leurs fusils?

En France, du nouveau dans ...

La Chine se prépare à la guerre

En Chine, le président chinois ...