Accueil » Actualité » Washington impose de nouvelles sanctions à Moscou

Washington impose de nouvelles sanctions à Moscou

-- Temps de lecture: 1 minute --

Le département du Trésor américain a annoncé jeudi pour augmenter la pression sur Moscou une extension des sanctions contre la Russie, en ajoutant également un certain nombre de personnes et d’entités à la liste des sanctionnés.

L’agence de recherche en ligne russe Internet Research Agency, ainsi que les 14 personnes qui sont pour la plupart en lien avec cette agence, figurent sur cette liste.

Washington a justifié les sanctions imposées à cette agence en arguant qu’elle avait pris part à des cyberattaques, qu’elle s’était ingérée dans les élections présidentielles américaines et qu’elle avait aussi essayé de s’infiltrer dans la chaîne de transfert de l’énergie des États-Unis.

Outre ces 14 personnes, un certain nombre d’autres ressortissants russes, qui figuraient auparavant sur la liste des sanctions sous d’autres prétextes, ont été sanctionnés aussi de nouveau, sous prétexte de contacts avec l’Internet Research Agency.

Yevgeny Victorovich Prigojin, un homme d’affaires proche de Poutine, est l’un des individus sanctionnés. En raison de la possession d’une grande chaîne de restaurants, Prigojin est connu sous le sobriquet de « chef-cuisiner de Poutine » dans les médias occidentaux.

Les nouvelles sanctions américaines contre la Russie ont été annoncées un jour après que le gouvernement britannique a expulsé 23 diplomates russes et qu’il a accusé Moscou d’avoir cherché à tuer à Londres un espion de nationalité russe.

Rejetant les accusations portées par Washington et Londres, le gouvernement russe a accusé les États-Unis d’essayer de lancer une nouvelle Guerre froide et a souligné qu’il apporterait « une réponse appropriée » aux « actions hostiles » des États-Unis et de l’Europe.

 

x

Check Also

La France serait prête à frapper la Syrie conjointement avec les USA

-- Temps de lecture: 1 minute -- 0.0 00 La France serait ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian