Accueil » Actualité » Menace nucléaire: Russie/USA, Poutine déterminé à appuyer sur le bouton, « Les représailles seront instantanées avec tout ce que cela implique » !

Menace nucléaire: Russie/USA, Poutine déterminé à appuyer sur le bouton, « Les représailles seront instantanées avec tout ce que cela implique » !

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Les experts de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord, (Otan), estiment que les menaces de Moscou sur une riposte nucléaire à toute attaque américaine contre la Russie ou ses alliés sont bien sérieuses.

À en croire le journal Raï al-Youm, qui paraît à Londres, alors qu’on est témoin de la montée de tension entre la Russie et l’Occident, les experts militaires américains croient que Moscou est bien déterminé à riposter à toute attaque militaire américaine contre ses intérêts.

Suite à la menace d’une nouvelle frappe contre la Syrie brandie par l’ambassadrice américaine à l’Onu, Nikki Haley, Moscou a promis de riposter, si la vie de ses militaires se trouvait en danger.

En effet, la Russie formule ces menaces en référence aux renseignements auxquels elle a accédés. Selon ces données, le Pentagone envisagerait de bombarder les bâtiments gouvernementaux au cœur de Damas, capitale syrienne où sont déployées les forces russes.

Le président russe, Vladimir Poutine a évoqué il y a deux semaines devant l’Assemblée fédérale de la Fédération de Russie, l’existence d’un nouveau missile intercontinental SARMAT d’une portée sans précédent. Lancé à partir de la Russie, le missile en question est en mesure d’atteindre le continent américain, de n’importe quelle direction, même par le pôle sud, et rendre ainsi caduque toute défense antimissile concentrée comme celle déployée en Alaska.

Poutine a réaffirmé que toute utilisation d’armes nucléaires, qu’elles soient de faible, de moyenne, ou de n’importe quelle puissance, contre la Russie ou ses alliés sera considérée comme une attaque nucléaire contre ce pays.

« Les représailles seront instantanées avec tout ce que cela implique », a-t-il martelé.

Des experts de l’Otan et du secrétaire américain à la Défense croient que la Russie ne fait pas de promesse creuse et que les frappes aériennes des bombardiers le Tupolev Tu-95 et le Tupolev Tu-160 conçus pour tirer des missiles nucléaires contre l’Occident ne sont pas à écarter.

Les chasseurs russes ont volé dans le ciel des pays européens tels que la Grande-Bretagne, la France, le Portugal, l’Espagne et l’Italie, sillonnant parfois le ciel des pays de l’Amérique du Nord dont les États-Unis et le Canada. Ils ont survolé même jusqu’au ciel du Venezuela. Les relations entre la Russie et l’Occident se sont détériorées pour cause de deux dossiers : la Syrie, la Crimée.

 

Évaluer cet article

x

Check Also

Skripal: Poutine réagit

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Le président français Emmanuel Macron s’est ...

L’OTAN menace la Russie

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Lors d’une conférence de presse ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!