Accueil » Actualité » Ukraine: Moscou inquiet d’une reprise de la guerre

Ukraine: Moscou inquiet d’une reprise de la guerre

-- Temps de lecture: 2 minutes --

La loi sur la « réunification du Donbass et de l’Ukraine » est entrée en vigueur en Ukraine ce samedi 24 février. Cette loi permet au gouvernement de Kiev d’utiliser les forces militaires pour résoudre le conflit dans le sud-est de ce pays.

« La loi sur la “réunification du Donbass et de l’Ukraine” est entrée en vigueur en Ukraine ce samedi 24 février. Cette loi permet au gouvernement de Kiev d’utiliser les forces militaires pour résoudre le conflit dans le sud-est de ce pays », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué, selon l’IRNA.

Le président de l’Ukraine, Petro Porochenko. ©AFP

« En signant cette loi, le président de l’Ukraine, Petro Porochenko, a en effet mis fin à l’accord de Minsk et a donné carte blanche au parti belliciste pour reprendre les combats », lit-on dans ce communiqué.

Le ministère russe des Affaires étrangères a noté que la réunification du Donbass ne mentionne pas la nécessité d’un dialogue avec les républiques autoproclamées de Donetsk et de Louhansk, de la réduction des affrontements et de la recherche de solutions aux problèmes dans la région du Donbass.

« Au contraire, ce document favorise les conditions pour la prise violente des régions de Donetsk et de Lougansk, qui échapperaient alors au contrôle du gouvernement ukrainien, et légalise l’utilisation de forces militaires contre les civils. »

Ce communiqué a ajouté qu’il y avait peu d’espoir que Porochenko, qui avait participé à la rédaction des accords de Minsk, il y a trois ans, et qui, après les avoir signés, insistait sur le respect des dispositions de l’accord, réfléchisse aux répercussions de la mise en application de la loi sur la réintégration du Donbass.

La déclaration a également déclaré : « Mais il n’y a pas eu de miracle, et le président de l’Ukraine, en signant cette loi, a effectivement émis l’autorisation d’annuler les accords de Minsk. »

Le ministère russe des Affaires étrangères a noté que la loi sur la réintégration du Donbass sèmerait le trouble dans l’est de l’Ukraine et a espéré que dans cette situation les coordinateurs de la politique occidentale de l’Ukraine assumeront leur responsabilité et utiliseront leur influence pour empêcher la répétition d’un scénario fatal pour le gouvernement ukrainien, qui aurait des impacts imprévisibles sur la sécurité et la stabilité de l’Europe.

Loi sur la réintégration du Donbass — deuxième lecture de la loi visant à justifier la relance des opérations militaires par Kiev. ©Réseau international

Le 18 janvier, le Parlement ukrainien a adopté la loi sur la réintégration du Donbass.

La loi décrit la responsabilité légale de la Russie pour avoir soutenu les séparatistes de Donetsk et de Louhansk, villes de la région connue sous le nom de Donbass.

La loi dit que la Russie est un pays agressif et qu’elle a occupé temporairement des parties du Donbass.

Selon la loi, les citoyens de l’Ukraine ont le droit de poursuivre Moscou pour les dommages que cette occupation a occasionnés à leurs biens.

Évaluer cet article

x

Check Also

Afrin: exode massive de civils syriens

-- Temps de lecture: 1 minute -- Les dirigeants des milices kurdes ...

La Russie accroît ses réserves en or

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Le président russe a ordonné ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!