Accueil » Actualité » «Pays de merde»: Macron réagit enfin!

«Pays de merde»: Macron réagit enfin!

«?Ce n’est pas un terme que vous pouvez utiliser?», c’est ainsi que réagit Macron aux propos choquants et racistes du pésident américain, Donald Trump, contre Haïti, Salvador et les pays africains.

Une semaine entière s’est écoulée depuis les propos scandaleux de Donald Trump concernant Haïti, le Salvador et certains pays d’Afrique. Emmanuel Macron réagit enfin et affirme partager aussi le mécontentement de la communauté internationale, estimant que la formulation était inappropriée.

Dans un entretien accordé à la chaîne BBC, Emmanuel Macron a désapprouvé ces propos, sans pour autant les condamner directement.

Emmanuel Macron, président français. ©Reuters

«?Bien sûr, ce n’est pas un terme que vous pouvez utiliser?», a répondu Macron à la question de savoir s’il partageait la colère mondiale.

«?Je pense que beaucoup de nos problèmes au Moyen-Orient et en Afrique sont dus à des frustrations, des humiliations passées et nous devons comprendre cela et je crois vraiment que nous devons respecter tous les pays. C’est ce que nous leur devons et c’est beaucoup plus efficace.?»

Quant à Donald Trump lui-même, le dirigeant français l’a considéré comme un homme politique peu classique, mais a affirmé entretenir de bonnes relations avec lui, malgré des désaccords sur plusieurs dossiers.

Lors d’une rencontre à la Maison Blanche avec des représentants démocrates et républicains pour tenter de trouver un terrain d’entente pour protéger les ressortissants d’Haïti, du Salvador et de certains pays d’Afrique, Donald Trump a remis en question l’aide que les États-Unis devraient apporter à ces «?pays de merde?».

Dans le même temps, le dirigeant américain a annoncé que les États-Unis devraient plutôt accueillir des migrants venus de pays comme, par exemple, la Norvège.

Ses propos ont provoqué un torrent d’indignation à travers le monde. Les pays africains ont réclamé des excuses.

Sputnik

x

Check Also

Afrin: exode massive de civils syriens

Les dirigeants des milices kurdes ...

Skripal: Poutine réagit

Le président français Emmanuel Macron s’est ...