Accueil » Actualité » Les priorités de l’armée algérienne

Les priorités de l’armée algérienne

-- Temps de lecture: 2 minutes --

« Il y a deux ans, des représentants du gouvernement ont chargé le Département des études de la défense d’étudier et d’identifier les futures priorités militaires pour la sécurité nationale. Après deux ans de recherche, le centre a fourni un plan sur 13 ans », rapporte ce dimanche le journal algérien El-Khabar.

La priorité la plus importante est de renforcer les capacités militaires dans le domaine des industries de la défense et de la recherche scientifique pour réduire les importations d’armes et les exportations excédentaires d’armes nationales. El-Khabar explique que « ce programme a débuté en 2010, mais récemment, les commandants militaires se sont davantage concentrés sur le sujet pour que d’ici 2030, 70 à 80 % des armes dont l’armée a besoin, soit produites en Algérie ».

Deuxième priorité : « Des efforts pour prendre le contrôle total et assurer la sécurité des frontières terrestres algériennes qui s’étendent sur 6 000 km ; ce qui représente le défi le plus important pour l’armée algérienne et les forces de sécurité du pays. Dans ce cadre, les commandants de l’armée se concentreront sur la sécurité des frontières terrestres ainsi que sur la protection des zones côtières. »

La troisième priorité est « l’anéantissement total du terrorisme, la fermeture complète de ce dossier et la réconciliation nationale parce que l’Algérie combat le terrorisme depuis 25 ans et ne peut plus y consacrer davantage de temps et d’énergie ».

La quatrième priorité est « le renforcement des ressources humaines dans les forces armées, qui passe par une sélection et une formation appropriées, une excellente discipline indispensable au développement du savoir scientifique et pratique de l’armée, le tout, pour pouvoir remonter les défis ».

Les autorités algériennes affirment que les forces armées se battent en ce moment simultanément sur trois fronts et c’est pour cette raison qu’elles doivent devenir encore plus opérationnelles : le premier front étant la lutte contre le terrorisme, le second, la lutte contre le crime organisé qui ne fait que s’accroître, et enfin le troisième, la sécurisation des frontières.

L’armée algérienne est composée des forces terrestres, l’armée de l’air, la marine, la garde présidentielle, les forces spéciales et la gendarmerie nationale. Avec 512 000 soldats, elle serait la plus grande armée « arabe » et la neuvième plus grande armée au monde.

Depuis son indépendance en 1962, cette armée a effectué seulement deux missions à l’étranger : en 1967 et en 1973, les deux contre le régime d’Israël. Ensuite, Alger a décidé de ne plus envoyer ses troupes hors de ses frontières.

La majeure partie des équipements de l’armée algérienne sont d’origine russe.

 

Évaluer cet article

x

Check Also

Les missiles US menacent les Russes en Syrie

-- Temps de lecture: 1 minute -- La Russie a mis en ...

Afrin: exode massive de civils syriens

-- Temps de lecture: 1 minute -- Les dirigeants des milices kurdes ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!