Accueil » Actualité » Arabie : la presse défend Israël

Arabie : la presse défend Israël

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Le quotidien saoudien de version électronique, Elaph qui avait déjà interviewé le chef d’état-major de l’armée israélienne et le ministre israélien du Renseignement a publié un article où il fustige très violemment le mouvement de la Résistance islamique de la Palestine, Hamas.

Dans la conjoncture où le monde arabo-musulman s’indigne de la décision du président américain sur Qods et que la plupart des pays musulmans et arabes se mobilisent pour défendre l’arabité de Qods, Elaph fait band à part. Proche du régime saoudien, Elaph a diffusé un article signé conjointement par le porte-parole de l’armée israélienne, Avichay Adraee et un auteur arabe, un certain Mahdi Majid Abdullah. Le texte est truffé d’insultes et d’accusation contre le mouvement de la Résistance islamique de la Palestine, Hamas.

Ayant comme thème « Le Hamas… 30 ans après » l’article aborde initialement le processus d’évolution de ce mouvement depuis sa création jusqu’à nos jours, remettant en cause le caractère antisioniste du Mouvement. Les coauteurs mettent tous leurs talents pour laver Israël d’accusations de terrorisme et accuser le Hamas de terrorisme.

« Le Hamas ne représente pas seulement un danger pour Israël et les Palestiniens, mais pour le monde entier et c’est ce danger qui a poussé certains États de qualifier de terroriste le mouvement palestinien ». Sans évoquer à aucun moment la raison pour laquelle la population de Gaza, victime d’un blocus vieux de 9 ans, procède à creuser des tunnels souterrains, le journal dit : « Le Hamas a alloué les tranches d’aides financières à la construction tunnels souterrains et a violé la souveraineté israélienne ». Le quotidien saoudien reconnaît ainsi la « souveraineté israélienne ».

Interviewé en novembre dernier par Elaph le chef d’état-major du Tsahal, Gadi Eizenko avait reconnu que Tel-Aviv et Riyad se trouvaient sur la même longueur d’onde quant à la nécessité d’une confrontation avec l’Iran.

Le quotidien en question a diffusé mercredi 13 décembre une interview avec le ministre israélien du Renseignement, Yisrael Katz où l’Intéressé évoque la construction d’un chemin de fer reliant le port de Haïfa à l’Arabie saoudite. Ce chemin de fer ira de pair avec les efforts de Riyad visant à normaliser ses relations avec Israël, et ce, sur le dos des Palestiniens et de tous les pays musulmans qui dénoncent la politique discriminatoire de Trump à leur égard.

 

Évaluer cet article

x

Check Also

La Russie accroît ses réserves en or

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Le président russe a ordonné ...

L’OTAN menace la Russie

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Lors d’une conférence de presse ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!