Accueil » Actualité » Golfe Persique: la Russie reste inquiète  

Golfe Persique: la Russie reste inquiète  

Le ministre russe des Affaires étrangères s’est dit préoccupé par la tension croissante qui sévit dans le golfe Persique.

Sergueï Lavrov a déclaré, ce mardi 28 novembre, devant le Conseil russe des Affaires internationales, que la Russie restait profondément préoccupée quant à la tension dans le golfe Persique.

« Les tensions en pleine croissance dans la région du golfe Persique nous préoccupent sérieusement et cela n’implique pas seulement l’Iran mais en plus les émirats du golfe Persique. Bien que les terroristes actifs dans cette région aient subi un sévère coup d’arrêt, l’expérience profitable acquise par les forces impliquées dans la lutte antiterroriste n’a pas encore abouti à la formation d’une coalition antiterroriste mondiale soutenue par l’Organisation des Nations unies, alors qu’une telle initiative avait été lancée, il y a quelques années, par Vladimir Poutine », a déclaré Sergueï Lavrov.

Le chef de la diplomatie russe a ajouté que la crise continuait en Libye, en Irak et au Yémen.

« Certains accords importants que nous considérons comme un exemple de coopération multilatérale constructive sont désormais menacés », a souligné le ministre russe des Affaires étrangères, évoquant notamment les problèmes qui entourent l’accord nucléaire signé en 2015 avec l’Iran.

 

x

Check Also

La Russie accroît ses réserves en or

Le président russe a ordonné ...

L’OTAN menace la Russie

Lors d’une conférence de presse ...