Accueil » Actualité » Daech menace l’Afghanistan, l’Asie devient dangereuse

Daech menace l’Afghanistan, l’Asie devient dangereuse

Le vice-président afghan, Mohammad Mohaghegh, a annoncé qu’après leur défaite cuisante en Irak et en Syrie, les éléments terroristes de Daech tentaient encore une fois leur chance dans le nord de l’Afghanistan.

Le vice-président afghan et le leader du parti «?Unité islamique du peuple afghan?» sont soucieux des tentatives de la branche locale de Daech, El-Khorassan, de mettre sur pied son nouveau nid dans la région septentrionale du pays.

Le vice-président afghan, Mohammad Mohaghegh à Téhéran, le 22 novembre 2017. ©TasnimNews

Lors de la cérémonie de clôture de la conférence mondiale sur le sujet des takfiristes à Téhéran, Mohammad Mohaghegh s’est exprimé en ces termes : «?Daech semble vouloir multiplier ses bastions dans le nord de l’Afghanistan. Dans le cas où cela sera fait, toutes les régions de l’Asie centrale seraient instables et dangereuses.?»

Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, avait auparavant déclaré : «?L’OTAN, avec les États-Unis en tête, est venue en aide à Daech en Afghanistan. Leurs hélicoptères, par exemple, déplacent les daechistes et leurs approvisionnements dans ce pays.?»

Les responsables russes ont, à maintes reprises, accusé l’administration Trump de soutiens tous azimuts aux éléments liés à Daech en Afghanistan.

L’ancien président afghan, Hamed Karzai a récemment appelé la communauté internationale à persuader les États-Unis de mener un combat sincère contre le terrorisme dans le monde.

«?Il y a des documents authentiques sur les soutiens qu’apportent les forces étrangères aux groupes terroristes sur le sol afghan?», a-t-il dit.

Karazai a par ailleurs souligné que les soutiens de Washington à Daech afghan ne visaient qu’à prolonger les troubles dans la région.




x

Check Also

Sahara: Daech fait des petits!

Le G5 Sahel de Macron ...

#je-suis-chez-moi