Accueil » Actualité » Conflit sino-américain: le risque numéro un pour l’économie mondiale

Conflit sino-américain: le risque numéro un pour l’économie mondiale

Une possible guerre économique entre les États-Unis et la Chine est la plus sérieuse menace à l’économie mondiale, estime l’économiste Alan Oster. Selon lui, ce risque est même plus dangereux que le programme nucléaire nord-coréen.

Un conflit commercial entre Washington et Pékin est une menace plus sérieuse à l’économie mondiale que le programme nucléaire nord-coréen, a déclaré à Bloomberg l’économiste en chef de la National Australia Bank (NAB) et ex-conseiller en chef du département australien du Trésor Alan Oster.

La possibilité que les deux plus grandes économies mondiales commencent une guerre commerciale destructive est presque de un sur cinq, a déclaré M.Oster lors de l’interview à Singapour.

C’est le risque principal à la croissance mondiale qui est encore sur une bonne dynamique et doit augmenter de 3,6% en 2018, estime l’économiste.

«Cela tuera l’Asie et des matières premières», explique-t-il.

«En général, pour moi, le monde est en ordre. Il y a beaucoup de risques géopolitiques, si l’on parle de la Corée du Nord, mais ce sont Trump et la Chine qui me préoccupent le plus», a déclaré l’analyste.
Des perspectives d’amendes commerciales discutées depuis la nomination de Donald Trump sont en plein dans l’agenda de l’économie mondiale, comme le Président américain a commencé sa tournée asiatique.

M.Trump a promis de prendre des mesures en ce qui concerne les relations commerciales avec la Chine.

Une autre raison préoccupant M.Oster relève de la politique intérieure des États-Unis. Les élections législatives américaines en 2018 pourraient faire que Donald Trump prenne des mesures sans l’approbation du Congrès américain.

De plus, les économies des pays dépendant du commerce, tels que Singapour, ne connaissent pas une forte croissance. Le Japon et d’autres économies de la région s’affaiblissent, ajoute l’expert.

Néanmoins, Alan Oster indique des pôles de croissance et de stabilité économique. Des pays tels que l’Indonésie orientés sur leurs marchés intérieurs ont une croissance plus forte et durable.

La croissance du PIB américain de 2,1% en 2017 et 2,3% en 2018, la stabilité du système bancaire de ce pays et les attentes de la réforme fiscale de Donald Trump redonnent aussi espoir.

sputnik

 

x

Check Also

Maroc: Jerada s’embrase encore

Un grand nombre de citoyens ...

Pyeongchang: le coup raté de Washington

Des responsables nord-coréens ont annulé ...