Accueil » Actualité » Sanction: Washington ne convainc plus

Sanction: Washington ne convainc plus

Le quotidien Asia Times a indiqué que les temps ont changé et que les autres pays savent très bien que les États-Unis ne cherchent qu’à assurer leurs propres intérêts.Ce quotidien d’Asie de l’Est s’est penché sur l’approche erronée de Donald Trump, président américain, concernant le Plan global d’action conjoint (PGAC).

« Trump doit savoir que la Chine et la Russie ainsi que les pays européens entretiennent actuellement des relations économiques étendues avec l’Iran. Ces pays ne permettront pas que Washington perturbe cette situation par ses sanctions.

Il n’est plus important de savoir quels objectifs poursuivent les États-Unis. De toute façon, cette fois-ci, ils resteront seuls avec leurs sanctions, car tout le monde sait et a confirmé que l’Iran a toujours respecté ses engagements pris dans le cadre du PGAC. Une question également confirmée par James Mattis, secrétaire américain à la Défense.

Les termes qu’utilise Trump, par exemple “l’Iran n’est pas attaché à l’esprit du PGAC”, n’ont pas de fondement légal et sont dépourvus de toute légitimité ; ils sont insensés.

L’Iran a ses propres inquiétudes sécuritaires et a entrepris de manière légitime des actions que l’on ne pouvait pas invalider, ni imposer sous ce prétexte des sanctions contre Téhéran.

Si les États-Unis continuent d’insister sur l’annulation du PGAC, ils ont en effet pavé la voie vers leur échec et aucun des arguments fournis ne pourra affecter en quoi que ce soit l’accord nucléaire.

Les mesures entreprises par Trump sont même dangereuses pour la politique étrangère de son propre pays. Actuellement, des signes de la défaite stratégique de Trump sont déjà visibles, ce qui a remis en cause la crédibilité stratégique de sa politique étrangère. »

 

x

Check Also

Sanction : la Russie riposte

L’ambassadeur britannique à Moscou, Laurie ...

Washington impose de nouvelles sanctions à Moscou

Le département du Trésor américain ...