Accueil » Actualité » Nucléaire: Kim Jong-un s’explique

Nucléaire: Kim Jong-un s’explique

Lors de son discours dans une réunion du comité central du Parti des travailleurs, le leader nord-coréen Kim Jong-un a salué la puissance de dissuasion que représente l’arsenal nucléaire de son pays.

Kim Jong-un qui s’exprimait samedi à l’occasion d’une réunion du comité central du Parti des travailleurs, a affirmé que les armes nucléaires de la Corée du Nord offrent «?un puissant pouvoir de dissuasion qui protège solidement la paix et la sécurité dans la péninsule coréenne et dans la région de l’Asie du Nord-Est?» contre les «?menaces nucléaires des impérialistes américains?».

Kim Jong-un a ajouté que cette situation démontrait la pertinence du «?byungjin?», la doctrine de développement parallèle des armes nucléaires et de l’économie qu’il a relancée après son accession au pouvoir.

Kim Jong-un, dirigeant nord-coréen, et Donald Trump, président américain. ©AFP

Son discours a été fait après une énième menace de Donald Trump contre Pyongyang. Trump avait indiqué dans un message «?énigmatique?» posté samedi dernier sur son compte Tweeter qu’«?une seule chose marchera?» avec Pyongyang. Il a par ailleurs prétendu : «  Les administrations précédentes ont parlé à la Corée du Nord depuis 25 ans, [Mais] les accords passés et les montants colossaux dépensés n’ont eu aucun effet?», a tweeté le président américain.

Le Leader nord-coréen a réitéré à maintes reprises que le «?comportement idiot des Yankees?» dans la Péninsule coréenne était la source des escalades Washington/Pyongyang. Kim Jong-un guette la moindre occasion pour mettre en cause de manière sous-entendue le militarisme des États-Unis, loin de chez eux de l’autre côté du Pacifique, faisant référence dans le sillage aux exercices militaires conjoins annuels entre Séoul et Washington et à la récente installation des systèmes anti-missiles américains THAAD dans la Péninsule coréenne.

x

Check Also

Maroc: Jerada s’embrase encore

Un grand nombre de citoyens ...

Pyeongchang: le coup raté de Washington

Des responsables nord-coréens ont annulé ...