Accueil » Actualité » L’OTAN à l’assaut de l’ouest russe

L’OTAN à l’assaut de l’ouest russe

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Selon le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, la situation politique et militaire à la frontière occidentale de la Russie risque de se détériorer depuis que les quatre groupes de bataillons tactiques multinationaux de l’OTAN, composés de 5.000 militaires, sont déployés en Pologne et dans les pays baltes.

Mais la Pologne et les pays baltes ne sont pas les seuls pays européens à «?s’armer contre la Russie?». Il y a aussi l’Allemagne où des antichars et une brigade de l’aviation militaire des troupes américaines au sol sont déployés. En outre des éléments du système de défense antimissile américain s’installent en ce moment dans certains pays de l’Europe de l’Est. Et la Russie a du mal à s’en accommoder.

En réponse aux menaces de l’OTAN, la Russie a organisé des exercices militaires d’une ampleur inédite à proximité des Pays baltes. ©AFP

«?Je tiens à souligner que la situation militaire et politique près de notre frontière occidentale reste tendue et a tendance à s’aggraver?», a indiqué le ministre.

La Russie s’inquiète aussi de la multiplication des exercices militaires de l’OTAN sur ses frontières : «?L’intensité et l’envergure des exercices militaires de l’OTAN ne cessent de s’accroître aux abords de nos frontières. Au cours des trois derniers mois, plus de 30 manœuvres militaires ont eu lieu en Europe de l’Est et dans les pays baltes?», a-t-il rappelé.

Lors du sommet de Varsovie de 2016, l’OTAN avait annoncé sa décision de déployer quatre bataillons multinationaux de 1.000 soldats chacun en Pologne et dans les pays baltes, des pays frontaliers de la Russie. Auparavant, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait annoncé qu’en dix ans, le nombre des effectifs de l’OTAN près des frontières russes avait été multiplié par trois et près des frontières occidentales par huit.

Mais la Russie n’est pas du reste. Le grand exercice militaire annuel russe Zapad s’est tenu du 14 au 20 septembre pour son édition 2017. Et il a été beaucoup plus ambitieux que ce qu’a annoncé Moscou, à savoir un entraînement en matière de contre-terrorisme engageant 12.700 soldats, et ce, selon l’aveu même des experts de l’OTAN.

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Washington impose de nouvelles sanctions à Moscou

-- Temps de lecture: 1 minute -- 0.0 00 Le département du ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian