Accueil » Actualité » Corée du Nord: l’OTAN contre une intervention

Corée du Nord: l’OTAN contre une intervention

-- Temps de lecture: 1 minute --

Le secrétaire général de l’OTAN a mis en garde contre une intervention militaire en Corée du Nord, disant que ses conséquences seraient dévastatrices.

Jens Stoltenberg a mis en garde ce vendredi 13 octobre contre une intervention militaire en Corée du Nord, dans un entretien avec l’AFP au siège de l’Alliance à Bruxelles.

« L’usage de la force militaire aura des conséquences dévastatrices, je pense que personne ne veut vraiment cela », a déclaré M. Stoltenberg, interrogé sur la rhétorique guerrière employée par Donald Trump à propos de la crise nord-coréenne.

« Les États-Unis ont le droit de se défendre et de défendre leurs alliés, mais en même temps je suis tout à fait certain que personne ne désire une solution militaire », a-t-il ajouté, cité par l’AFP.

Les déclarations du secrétaire général de l’OTAN ont précédé sa visite en Corée du Sud et au Japon qu’il fera dans les semaines à venir.

Les États-Unis et la Corée du Sud s’apprêtent à effectuer des exercices navals du 16 au 26 octobre dans la mer du Japon et la mer Jaune, malgré les appels internationaux à la désescalade des tensions avec la Corée du Nord.

Plus tôt cette semaine, les États-Unis ont envoyé deux bombardiers supersoniques au-dessus de la péninsule coréenne.

Stoltenberg a toutefois souligné que l’OTAN « ne prévoyait pas de présence militaire dans cette partie du monde » et qu’aucune demande de ce genre n’avait été reçue de la part de Tokyo ou de Séoul.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

«A qui profite le crime ?» : un ex-agent du renseignement français analyse l’affaire Skripal

-- Temps de lecture: 1 minute -- 0.0 00 L’ancien officier de ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian