Accueil » Actualité » Les Rohingyas, transférés sur «île de la mort»

Les Rohingyas, transférés sur «île de la mort»

-- Temps de lecture: 1 minute --

Le Bangladesh entend transférer des dizaines de milliers de musulmans rohingyas, fuyant les violences au Myanmar, dans une île déserte du golfe du Bengale.

Alors que les responsables birmans ont ordonné une opération de plantation de mines le long de la frontière Myanmar-Bangladesh afin d’empêcher le retour des réfugiés musulmans Rohingya, le gouvernement du Bangladesh compte en regrouper des dizaines de milliers sur une île déserte et inhabitable du golfe du Bengale.

Le projet de relocalisation des Rohingyas sur l’île de Thengar Char a suscité la colère des groupes de défense des droits de l’Homme qui le considèrent comme un nouveau projet punitif.

L’île de Thengar Char, âgée de 11 ans, est à deux heures de bateau, des terres habitables du Bangladesh. Selon un responsable bangladais, cette île est « uniquement accessible en hiver, et c’est un paradis pour les pirates ».

Avec une superficie de 2 400 hectares, Thengar Char est largement soumise aux cyclones et aux inondations d’autant plus qu’il n’y a pas d’eau douce sur cette île.

Le Bangladesh est un pays musulman qui compte parmi les plus pauvres et les plus peuplés du monde. Ce pays fait face à un grand défi depuis le flux de réfugiés musulmans rohingyas, qui a fui les attaques meurtrières des forces gouvernementales birmanes contre l’État de Rakhine, dans l’ouest du Myanmar.

Dacca s’oppose vivement à l’arrivée des musulmans rohingyas sur son sol et a ordonné à ses forces garde-frontières de barrer la route à ce flux.

Cependant, plus de 125 000 musulmans rohingyas ont fui, rien qu’en dix jours, le Myanmar pour aller rejoindre leurs patriotes, installés pour le moment dans des camps provisoires surpeuplés d’une zone frontalière du Bangladesh.

 

Évaluer cet article

x

Check Also

Les missiles US menacent les Russes en Syrie

-- Temps de lecture: 1 minute -- La Russie a mis en ...

Afrin: exode massive de civils syriens

-- Temps de lecture: 1 minute -- Les dirigeants des milices kurdes ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!