Accueil » Actualité » Corée: Poutine dénonce l’hystérie

Corée: Poutine dénonce l’hystérie

“Tant que Pyongyang ne se sentira pas en sécurité, il ne cessera pas de son programme nucléaire”, a indiqué le président russe, à l’issue du sommet des Brics en Chine.

“Nous continuons nos consultations avec d’autres pays sur le conflit de la péninsule coréenne”, a dit Vladimir Poutine lors de la conférence finale du sommet des Brics.

Il a mis en garde contre une surenchère militaire dans la crise nord-coréenne qui n’aurait, selon lui, pour effet qu’une catastrophe humaine. “Qui plus est, le renforcement des mesures punitives à l’encontre de Pyongyang ne produira pas l’effet escompté et ne poussera pas le pays à abandonner ses essais nucléaires”, explique-t-il.
Les missiles balistiques intercontinentaux RS-24 dans une parade militaire de l’armée nord-coréenne en 2016. ©Suptnik

Le chef du Kremlin ajoute: “Et vous pensez qu’à cause de l’introduction de sanctions, la Corée du Nord abandonnera le cap qu’elle s’est fixée, la création d’armes de destruction massive?”, a lancé Vladimir Poutine, soulignant que Pyongyang se souvenait très bien du sort de Saddam Hussein, pendu après que son pays a été envahi sous prétexte de la recherche d’armes de destruction massive.

“La Corée du Nord mangera de l’herbe, mais elle ne renoncera pas à ce programme si elle ne se sent pas en sécurité”, a dit M.Poutine.

Concernant la tension diplomatique Washington/Moscou, il a qualifié de grossière l’attitude de l’administration US envers les consulats russes sur le sol américain. “La Russie se réserve en contrepartie le droit de réduire encore plus le nombre du personnel diplomatique de l’ambassade américaine à Moscou”, a-t-il estimé.

Sputnik

 

x

Check Also

Skripal: Poutine réagit

Le président français Emmanuel Macron s’est ...

Poutine remporte haut la main la présidentielle

Lors de l’élection présidentielle en ...