Accueil » Actualité » Corée: la Russie met en garde les USA

Corée: la Russie met en garde les USA

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Frantz Klintsevich, membre de la commission de la défense de la chambre haute du Parlement russe, a déclaré que toute tentative des États-Unis de déclarer la guerre à Pyongyang serait considérée comme une agression contre les intérêts russes.

Un sénateur du Conseil de la Fédération de Russie (chambre haute du Parlement russe) a averti que toute tentative de la part de Washington de déclarer la guerre au gouvernement nord-coréen serait considérée comme un acte hostile, car, poursuit-il, la guerre pourrait menacer les frontières russo-nord-coréennes, a écrit Sputnik.

« Cet avertissement n’est pas sans importance pour les Américains. Toute tentative de la Maison-Blanche pour entrer en guerre contre la Corée du Nord à proximité des frontières russes mettra en danger notre sécurité. Vu les répercussions d’une guerre éventuelle, nous la considérons comme une menace et un acte hostile contre la Russie », a ajouté Frantz Klintsevich.

Klintsevich avait précédemment condamné le 6e essai nucléaire de Pyongyang. Pour Klintsevich, en effectuant cet essai, la Corée du Nord a dépassé la ligne rouge.

Ces derniers mois, à la suite de la multiplication des essais nucléaires menés par la Corée du Nord, on a assisté à une escalade des tensions entre Washington et Pyongyang dans la péninsule coréenne.

Pour leur part, les autorités nord-coréennes ont considéré les déclarations faites par Trump à la tribune des Nations unies et la guerre des mots qui s’est ensuivie entre les deux chefs d’État comme une déclaration de guerre contre Pyongyang.

Lors de la prononciation de son premier discours devant l’Assemblée générale de l’ONU, le 19 septembre, le président américain Donald Trump, a menacé la Corée du Nord d’une guerre.

En réaction à cette menace, Kim Jong-un, le dirigeant nord-coréen, a fait savoir que « les États-Unis connaîtront des représailles parmi les plus dures de l’histoire ».

Hier, mardi 26 septembre, lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre espagnol, Trump a déclaré que l’armée américaine était tout à fait disposée à intervenir militairement contre la Corée du Nord.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Poutine remporte haut la main la présidentielle

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Lors de l’élection présidentielle en ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian