Accueil » Actualité » Pyongyang dans le collimateur de May

Pyongyang dans le collimateur de May

-- Temps de lecture: 1 minute --

La Première ministre britannique n’a pas exclu des opérations militaires ainsi que des cyberattaques contre la Corée du Nord en représailles à ses récents tirs de missiles. 

À la suite de l’avertissement lancé par Theresa May, la Première ministre britannique, contre la Corée du Nord, les Britanniques songent désormais à une attaque contre ce pays asiatique, le journal britannique The Daily Mirror.

Theresa May a demandé à la Chine de faire pression sur la Corée du Nord.

« De notre point de vue, nous sommes prêts à continuer de travailler avec nos partenaires internationaux pour maintenir la pression sur la Corée du Nord », a ajouté May.

Theresa May, Première ministre britannique. (Photo d’archives)

« Ils (les Chinois) jouent un rôle clé et sont capables de faire pression sur la Corée du Nord pour qu’elle mette fin à ses essais illégaux », a-t-elle précisé.

La Première ministre britannique a également fait part de sa visite prochaine au Japon pour mieux examiner la situation dans la péninsule coréenne après les tirs de missiles effectués hier par Pyongyang.

Hier, mardi 29 août, la Corée du Nord a d’abord tiré un missile qui est tombé dans les eaux japonaises, puis elle a procédé au tir d’un autre missile de moyenne portée.

x

Check Also

«A qui profite le crime ?» : un ex-agent du renseignement français analyse l’affaire Skripal

-- Temps de lecture: 1 minute -- 0.0 00 L’ancien officier de ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian