Accueil » Actualité » Moscou vs Washington en Ukraine

Moscou vs Washington en Ukraine

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Un sénateur russe a prévu le renforcement des mesures de sécurité à la frontière de Russie, en cas de l’extension militaire des États-Unis vers l’Ukraine.  

Ce vendredi 25 août, le sénateur russe Igor Morozov a confié à l’agence de presse RIA Novosti que les États-Unis comptaient renforcer leur présence militaire en Ukraine.

« La Russie ne restera pas les bras croisés vis-à-vis du déploiement des contingents US sur le territoire ukrainien. Elle entreprendra des mesures nécessaires et elle renforcera la sécurité de ses frontières. »

Le chef du Pentagone James Mattis a déclaré, jeudi 24 août, à Kiev, que Washington entendait promouvoir ses relations avec l’Ukraine jusqu’au niveau stratégique afin de défendre la paix et la stabilité dans ce pays.

Il a ajouté que la livraison d’avions à l’armée ukrainienne était également en cours d’examen. « Ces déclarations trahissent la décision de Washington de renforcer sa présence militaire en Ukraine, bien proche de nos frontières. Il est donc normal que nous y réagissions de manière appropriée », a expliqué le sénateur russe.

Et d’ajouter: « Le projet du renforcement de la présence militaire des États-Unis en Ukraine s’explique par la ratification d’une nouvelle loi par le Congrès américain qui permet la vente d’avions à l’Ukraine, interdite sous le mandat de Barack Obama. En plus, un budget militaire colossal a été consacré à l’Ukraine. »

Igor Morozov, membre du comité du Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe) pour les Affaires étrangères. ©Sputnik

Igor Morozov a rappelé que les propos des responsables de Washington prouvaient le fait que les États-Unis ne s’intéressaient pas au règlement de la crise en Ukraine. « Les Américains continuent d’accuser la Russie de manquer à ses engagements pris dans le cadre des accords de Minsk alors qu’ils ne s’intéressent pas au règlement de la crise en Ukraine. De telles accusations servent uniquement de levier de pression contre Moscou », a-t-il conclu.

x

Check Also

Merkel met en garde Washington

-- Temps de lecture: 2 minutes -- 0.0 00 Alliés et rivaux ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian