Accueil » Actualité » Les tensions montent!: Après les propos de Trump, la Corée du Nord menace de tirer des missiles près de l’île américaine de Guam

Les tensions montent!: Après les propos de Trump, la Corée du Nord menace de tirer des missiles près de l’île américaine de Guam

-- Temps de lecture: 2 minutes --

La Corée du Nord a déclaré mercredi qu’elle envisage de tirer des missiles balistiques à portée intermédiaire vers les bases américaines de l’île de Guam, dans le Pacifique, a rapporté l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

La défense nord-coréenne a affirmé mercredi considérer des frappes visant les installations militaires américaines sur l’île de Guam dans le Pacifique, rapporte l’agence de presse sud-corénne Yonhap.

Des missiles balistiques de portée intermédiaire Hwasong-12 pourraient viser le territoire américain dans le Pacifique en frappant les bases militaires américaines sur l’île de Guam qui accueillent des installations militaires nucléaires américaines entre autres.

Dans une déclaration, l’armée du régime affirme « envisager sérieusement une attaque d’encerclement » pour envoyer un « message d’avertissement » à Washington, démontrant que la Corée du Nord peut neutraliser ses bases dans le Pacifique.

Cette annonce du porte-parole de l’armée nord-coréenne, cité par l’agence officielle KCNA, survient quelques heures après les propos fracassants du président américain Donald Trump qui a promis « feu et colère telle que le monde n’en n’a jamais vu » à Pyongyang en cas de nouvelle menace.

Trump met en garde Pyongyang, promet « le feu et la colère »

Donald Trump avait lancé mardi une spectaculaire mise en garde à la Corée du Nord, lui promettant « le feu et la colère » au moment où les services secrets américains semblent avoir acquis la conviction que Pyongyang est en mesure de miniaturiser des armes nucléaires.

« La Corée du Nord ferait mieux de ne plus proférer de menaces envers les Etats-Unis », a déclaré le président américain depuis son golf de Bedminster, dans le New Jersey, où il passe des vacances.

Les menaces, si elles se poursuivaient, « se heurteront au feu et à la colère », a-t-il ajouté, promettant une réaction d’une ampleur « que le monde n’a jamais vue jusqu’ici ».

Le ton est sensiblement monté depuis lundi, lorsque Pyongyang a promis de faire payer « un millier de fois » aux Etats-Unis « le prix de leurs crimes ».

Le contexte s’est encore alourdi avec des révélations du Washington Post sur les progrès réalisés par les Nord-Coréens dans leur programme nucléaire.

Le régime communiste a réussi à adapter suffisamment la taille de ses têtes nucléaires pour pouvoir les placer sur ses missiles intercontinentaux et ainsi faire peser la menace d’une attaque nucléaire sur la première puissance mondiale, selon les conclusions d’un rapport confidentiel achevé le mois dernier par l’agence américaine de renseignement militaire, la DIA, et révélées mardi par le journal.

Grâce à cette capacité, le régime communiste deviendrait une puissance nucléaire à part entière, en mesure de réaliser l’objectif affiché par le leader Kim Jong-Un : frapper les « salauds d’Américains ».

 

via

x

Check Also

Israël frappe la bande de Gaza

-- Temps de lecture: 1 minute -- 0.0 00 Des sources d’information ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian