Accueil » Actualité » Washington provoque, Pékin répond

Washington provoque, Pékin répond

-- Temps de lecture: 1 minute --

Le ministère chinois des Affaires étrangères a lancé un avertissement, dimanche 2 juillet, contre un destroyer américain qui s’approchait des îles contestées en mer de Chine méridionale avant d’y expédier ses navires de guerre et avions de combat.

“Le 2 juillet, le destroyer USS Stethem est entré dans les eaux des îles chinoises Paracels sans autorisation. La Chine y a immédiatement dépêché des navires et chasseurs militaires afin d’avertir le navire américain et de l’expulser hors des eaux territoriales”, a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang, cité par Sputnik.

Pékin a qualifié l’escale du destroyer USS Stethem dans les eaux des îles Paracels, en mer de Chine méridionale, de “provocation militaire” et de “violation du droit international” et de sa “souveraineté”.

La souveraineté de ces îles est disputée par la Chine et Taïwan. C’est la deuxième fois depuis l’arrivée au pouvoir de Donald Trump – la dernière en date le 25 mai près des îles Spartley –, que Washington envoie un destroyer en mer de Chine méridionale, pour mettre au défi la souveraineté de la Chine ou de tout autre pays sur ces eaux et ces îles.

Washington a la volonté de démontrer la «liberté de navigation» dans ces eaux contestées qu’il considère être des eaux libres internationales.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Pyongyang avertit Washington

-- Temps de lecture: 2 minutes -- 0.0 00 La Corée du ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian