Accueil » Actualité » Pyongyang sanctionné : Moscou contre

Pyongyang sanctionné : Moscou contre

-- Temps de lecture: 1 minute --

La Russie s’est dite opposée aux nouvelles sanctions proposées par la France et les États-Unis contre la Corée du Nord, jugeant l’option militaire «inacceptable», lors d’une réunion d’urgence mercredi du Conseil de sécurité des Nations unies.

Au lendemain du lancement réussi d’un missile balistique intercontinental par Pyongyang, Vladimir Safronkov, l’ambassadeur adjoint de la Russie à l’ONU, cité par l’AFP a martelé : ” Tout le monde doit admettre que les sanctions ne vont pas résoudre le problème “, ajoutant que ” toute tentative de justifier une solution militaire est inadmissible “.

La Russie, qui dispose d’un droit de veto, s’est dit pour l’option de la diplomatie et le dialogue avant d’appeler les États-Unis à cesser le déploiement de leur système de défense antimissile en Corée du Sud.

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley, avait estimé mercredi que son pays allait proposer de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord dans les prochains jours.

” Une de nos options réside dans notre force militaire considérable. Nous l’utiliserons si cela est nécessaire, mais nous préférerions ne pas nous engager dans cette voie “, a déclaré la diplomate devant le Conseil de sécurité des Nations unies.

Elle a également déclaré que les États-Unis pourraient rompre leurs relations commerciales avec tout pays faisant du commerce avec la Corée du Nord en violation des précédentes sanctions votées par l’ONU.

La Corée du Nord a tiré mardi 4 juillet, avec succès un nouveau missile le jour de la fête de l’indépendance des États-Unis. Un essai de missile ICBM, qui pourrait atteindre l’Alaska selon les experts.

Source: AFP

 

x

Check Also

Wahsington multiplie ses forces en Syrie

-- Temps de lecture: 2 minutes -- 0.0 00 Le secrétaire américain ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian