Accueil » Actualité » Attaques terroristes à Téhéran (récit)

Attaques terroristes à Téhéran (récit)

-- Temps de lecture: 3 minutes --

Selon un communiqué publié par le ministère de l’Intérieur, deux attaques terroristes ont eu lieu simultanément contre le Parlement iranien et le mausolée de l’Imam Khomeini, deux lieux symboliques de la capitale. Un dernier bilan confirmé par le centre des urgences de la capitale fait état de la mort de 12 personnes et de 43 blessés. 

Un groupe de quatre assaillants déguisés en femmes s’est infiltré vers 10 h, heure locale, dans les couloirs du Parlement iranien avant d’ouvrir le feu sur les gardes. L’un des gardes a été tué sur le coup. Par la suite, les terroristes, pourchassés par les gardes ont réussi à s’échapper vers les étages supérieurs, où ils ont été encerclés alors qu’ils se déplaçaient dans les bureaux des députés situés au cinquième étage. Ils y ont pris en otages quatre personnes. L’un des terroristes a fini par se faire sauter. L’attaque a pris fin vers 14 h, heure de Téhéran.

L’un des quatre assaillants, abattu par les forces sécuritaires dans les locaux du Parlement, mercredi 7 juin©Tasnim

La seconde attaque menée contre le mausolée de l’imam Khomeini a été neutralisée au bout d’une heure et deux des trois assaillants, déguisés en femmes et très lourdement armés, ont été tués. L’un des terroristes s’est fait exploser tandis qu’un autre a avalé une capsule de cyanure. L’un des assaillants a été arrêté.

Il s’agit des premières attaques terroristes à avoir été menées sur le sol iranien depuis l’émergence de Daech en Irak et en Syrie en 2014. Les terroristes de Daech (branche libyenne), qui ont revendiqué l’attaque, ont publié un enregistrement vidéo sur le site Amaq, visiblement tourné par les assaillants dans les locaux du Parlement. Ils y parlent arabe et leur accent appartiendrait au nord de l’Afrique.

L’arsenal découvert sur l’un des deux terroristes ayant attaqué le mausolée de l’imam Khomeini, 7 juin 2017©Tasnim

Le Conseil suprême de la sécurité nationale se réunira en séance urgente et plénière cet après-midi pour examiner les circonstances de ces attaques et décider de la marche à suivre.

Le conseiller spécial du président du Parlement iranien, Hossein Amir-Abdollahian, a affirmé dans un tweet : « Tout est sous contrôle et l’Iran n’est pas un lieu pour les terroristes. La lutte contre le terrorisme se poursuivra avec vigueur. »

Les étages supérieurs du Parlement iranien où les terroristes s’étaient repliés, 7 juin 2017©Tasnim

 

Les gens retranchés dans une rue à proximité du Parlement iranien, 7juin 201©AFP

 

Les forces de sécurité iraniennes dans les rues aux alentours du Parlement, 7 juin 2017©AFP

x

Check Also

Le Procureur de Paris, François Molins, veut fixer à 13 ans l’âge du consentement à un acte sexuel

-- Temps de lecture: 2 minutes -- 0.0 00 En procureur respecté, ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian