Accueil » Actualité » Syrie : l’arme secrète de Poutine?

Syrie : l’arme secrète de Poutine?

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Selon la revue américaine, Foreign Policy, Poutine disposerait d’une “arme secrète” en Syrie.

La revue consacre en effet dans son dernier numéro un article à ce qu’il qualifie d'”ingérence militaire russe en Syrie” et écrit : ” L’envoi d’un bataillon de la force spéciale russe composé de 1000 combattants musulmans tchétchènes prouve à quel point la Russie de Poutine est déterminée à aller jusqu’au bout du jeu qu’elle a commencé en Syrie et comment elle compte élargir sa présence militaire dans ce pays.”

L’auteur de l’article ajoute : ” La Russie a réussi à bien prévoir l’évolution sur le front des combats. Dans la plupart des cas, elle a aussi réussi ses calculs militaires et Poutine fera tout pour maintenir le cap. Depuis le début de la campagne aérienne russe en Syrie, Moscou a réussi à limiter la casse pour le régime syrien et c’est sans doute avec l’aide de Moscou et de ses alliés que l’armée syrienne a repris fin 2016 le contrôle d’Alep.”

L’article revient sur l’annonce fin 2016 de la Russie d’une réduction sensible du nombre de ses effectifs en Syrie et affirme ne pas y croire : ” Bien qu’un certain nombre des forces russes aient quitté la Syrie début 2017, Moscou reste visiblement déterminé à élargir son influence dans ce pays.” Foreign Policy va encore dans la spéculation : ” Poutine a eu recours à une arme sans précédent en Syrie : il s’agit d’un contingent de forces spéciales composé de combattants tchétchènes et de gens originaires du Caucase du Nord. Pour le moment, le rôle que la Russie a défini pour cette mission est celui de couvrir au sol les frappes aériennes russes. Mais le fait que Moscou décide de déployer ses forces en Syrie témoigne d’une stratégie de longue durée.”

Fondé sur des informations non confirmées par les sources indépendantes, l’article semble vouloir plutôt justifier le déploiement des forces spéciales américaines et britanniques en Syrie. Les victoires successives de l’armée syrienne sont l’oeuvre conjointe de celle-ci et de ses alliés. Ce qui inquiète surtout les stratèges américains, c’est l’alliance Syrie/Russie/Iran qui a bien porté ses fruits en termes militaires, les terroristes étant en net recul sur tous les fronts.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Syrie: les Tomahawk US contreront Poutine?

-- Temps de lecture: 3 minutes -- 3 / 5 ( 1 ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian