Accueil » Actualité » Surveillance américaine contestée

Surveillance américaine contestée

-- Temps de lecture: 1 minute --

La Russie ne permettra pas aux États-Unis de contrôler ses ports de l’Extrême-Orient dans le cadre des sanctions imposées à la Corée du Nord.

La Chambre des représentants du Congrès américain a validé jeudi 5 mai, un projet de loi permettant à l’administration Trump de surveiller les ports russes de Vladivostok, de Nakhodka et de Vanino, dans le cadre des sanctions imposées à la Corée du Nord.

En réaction à l’adoption de ce projet de loi, Andrei Krassov, premier vice-président du Comité de la Défense à la Douma a martelé vendredi 5 mai, qu’aucun navire US n’aura le droit d’entrer dans les eaux territoriales de la Russie.

« Un tel contrôle ne fait pas partie des principes de la sécurité internationale. Les États-Unis ne sont pas autorisés à prendre le contrôle des ports russes. Nous n’avons fait aucune demande là-dessus et les organisations internationales n’ont pas non plus approuvé une telle intervention. »

Andrei Krassov a souligné que tout agissement antirusse serait confronté à une réaction ferme de la Russie.

« Les forces armées russes sont suffisamment puissantes pour réprimer toute intervention étrangère qui violerait l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale de la Russie. L’administration américaine se livre à une démonstration de force. C’est un scénario que Washington a déjà joué en Europe et au Moyen-Orient et qu’il tente de répéter aujourd’hui en Extrême-Orient et en océan Pacifique. »

La péninsule coréenne vit une tension sans précédent depuis l’entrée en fonction de Donald Trump dont les politiques provocatrices ont suscité les approches de représailles de la Corée du Nord.

 

Évaluer cet article

x

Check Also

Wahsington multiplie ses forces en Syrie

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Le secrétaire américain à la ...

Coopération accrue entre Pékin et Moscou

-- Temps de lecture: 1 minute -- Selon l’agence de presse Sputnik, ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian