Accueil » Actualité » Les Hachd avancent vers la Syrie

Les Hachd avancent vers la Syrie

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Ce n’est pas que sur le plan militaire que le Hezbollah Irakien est sur le point de gagner la guerre face à Daech. Les unités de renseignement de la Résistance ont elles aussi leur part dans la défaite annoncée des terroristes. 

Mohamad al Bassri, le commandant des Hachd al-Chaabi ©FarsNews

Selon l’un des commandants des unités de Force de mobilisation populaire, les Hachd al-Chaabi, de très violents combats déchirent les rangs des terroristes de Daech dans les régions de l’ouest de Mossoul. Mohamad al Bassri relève que les affrontements opposent essentiellement les terroristes autochtones aux terroristes d’origine non irakienne, ce qui “permet aux forces nationales de lancer sous peu les opérations de libération de deux localités stratégiques à savoir Al Baaj et Al Ghirwan”.

Il s’agit de deux localités situées sur les frontières syro-irakiennes dont la reprise permettra aux forces de la Résistance irakienne de bloquer totalement toute infiltration terroriste de part et d’autre des frontières. ” C’est de loin la bataille la plus dure à gagner et on attend l’arrivée massive de tous les régiments des Hachd al-Chaabi pour lancer l’opération finale, a dit le commandant qui reconnaît “une intensification des combats” à mesure qu'”on s’approche des frontières syriennes”.

De toute évidence, les terroristes de Daech et leurs soutiens régionaux et occidentaux ont peur que la Résistance irakienne parvienne à se lier aux forces de la Résistance en Syrie et à faire front commun contre Daech et d’autres groupes terroristes. ” Les combats s’intensifient puisque Daech irakien s’acharne à protéger ses éléments syriens et ne cessent de recevoir des armes et des munitions aussi bien depuis Raqqa que depuis Boukmal, une autre localité frontalière. Après de très lourdes défaites militaires à Mossoul et la perte de vastes territoires dans la banlieue de cette ville, Daech fait tout pour conserver les secteurs qu’il détient sur les frontières irako-syriennes. la reprise d’Al Baaj et Al Ghirwan permettra aux forces des Hachd al-Chaabi de resserrer l’étau autour de Daech et de couper tout lien entre ses éléments syriens et irakiens”

Le commandant des Hachd al-Chaabi a rappelé ensuite le rôle qu’aura à jouer l’aviation irakienne :” une fois Daech acculé, l’aviation irakienne entrera en scène et en finir avec les terroristes ne sera que l’affaire de quelques jours”.

Al Bassri s’est réjoui des “combats internes qui déchirent en ce moment les rangs des terroristes” et qui accéléreront sans aucun doute “la libération totale de Mossoul”.

Les forces mobilisées irakiennes dont le Hezbollah ont réussi, le 27 avril dernier, à reprendre le contrôle d’Al Hazar et de la localité historique du sud de Mossoul en l’espace de 48 heures tant est désormais grand le désarroi au sein de Daech.

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Syrie: une attaque balistique américaine?

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Le chef d’état-major des forces ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian