Accueil » Actualité » Des “Patriot” vendus aux Émirats

Des “Patriot” vendus aux Émirats

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Le département de la Défense américain (Pentagone), a fait part de la vente de 160 missiles américains aux Émirats arabes unis pour un montant total de deux milliards de dollars.

Cité par l’AFP, le département d’État américain a approuvé, comme à l’accoutumé, “la vente éventuelle”  de 160 missiles aux Émirats. Le département de la Défense vient de l’annoncer au Congrès pour qu’il s’exprime sur ce sujet, a annoncé le Pentagone dans un communiqué.

Il s’agit de 60 missiles Patriot PAC-3 et 100 missiles Patriot GEM-T visant à “renforcer la capacité des Émirats arabes unis, à répondre aux menaces actuelles et à disposer d’aéronefs et de missiles”, estime encore le Pentagone en allusion à peine voilée aux tensions entre certaines monarchies du golfe Persique d’une part et l’Iran de l’autre.

Ce contrat avec “l’allié américain” dans la région du golfe Persique “ne modifiera pas l’équilibre militaire fondamental dans la région”, prétend le Pentagone.

Les Émirats arabes unis fait partie de la coalition d’agression arabo-occidentale au Yémen, conduite par Riyad dont l’intervention militaire a fait jusqu’à présent plus de 12000 morts civils sans compter le bilan des blessés qui lui, s’élève à des dizaines de milliers de personnes.

Les États-Unis et certains pays occidentaux font partie des principaux fournisseurs controversés d’armes à cette coalition, des armes qui sont empployées pour  bombarder des écoles, des hôpitaux, des infrastructures, des maisons et des marchés du Yémen. Le président américain a très clairement annoncé avant son investiture voir des “vaches à lait” à travers l’Arabie saoudite et ses alliés dont ” il faudrait profiter avant de décapiter”.

Des frappes aériennes de l’Arabie saoudite ont touché une grande cérémonie funéraire dans la capitale yéménite Sanaa, le 8 octobre 2016, faisant 140 morts et 525 blessés. 

x

Check Also

Wahsington multiplie ses forces en Syrie

-- Temps de lecture: 2 minutes -- 0.0 00 Le secrétaire américain ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian