Accueil » Actualité » Abu Dhabi déclare la guerre à Riyad

Abu Dhabi déclare la guerre à Riyad

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Alors que les États-Unis élargissent leur présence dans le sud du Yémen, un nouveau pas vient d’être franchi dans le sens d’une partition du pays et cette fois à l’initiative des Émirats arabes unis dont les divergences avec l’Arabie saoudite ne peuvent plus être cachées. Un conseil de transition du sud a été crée et ce, sans l’aval de Riyad.

Le porte-parole du mouvement yéménite Ansarallah a exprimé sa vive opposition à la formation de ce conseil qui “n’est nullement légitime” puisque non représentatif du peuple yéménite. ” La formation de ce conseil est une menace contre l’unité du Yémen et nous nous y opposons “, a réagi Mohammed Abdeslam, Porte-parole du Mouvement de la Résistance yéménite.Dans un message sur son compte Facebook, Abdeslam dénonce “un complot américain”  tramé contre l’intégrité territoriale yéménite et dont les “éléments inféodés sont les principaux acteurs”.

” Le sud du Yémen est devenu un terrain propice à l’émergence d’une nouvelle forme de colonisation. Mais ce complot échouera comme tant d’autres qui l’ont précédé. Et nos ennemis seront vaincus”, ajoute-t-il dans son message.

Le président démissionnaire et en fuite, Mansour Hadi s’est lui aussi opposé à ce conseil : ” la formation d’un tel conseil va à l’encontre du plan saoudien , a-t-il dit dans un aveu explicite qui prouve une nouvelle fois les liens de vassalité qui l’unissent à Riyad.

Vers une confrontation Riyad/Abou Dhabi?

Aidarous al-Zubaidi, ancien gouverneur d’Aden, chassé  récemment d’Aden par Hadi, a annoncé le jeudi 11 mai avoir formé le conseil de transition politique pour diriger le sud du Yémen. La formation de ce conseil de transition témoigne de l’antagonisme qui opposent les Émirats arabes unis à l’Arabie saoudite : enlisés jusqu’au cou dans la guerre, Riyad et Abou Dhabi se disputent le contrôle du sud, région limitrophe du détroit stratégique de Bab el-Mandeb.

Selon les analystes le défi lancé par Al-Zubaidi à Hadi et partant à Riyad est d’une très mauvaise augure puisqu’il risque de déboucher sur une confrontation militaire directe entre l’Arabie saoudite et les Émirats : le conseil de transition “émirati” sonne comme un casus belli  lancé à Riyad avec en toile de fond un conflit interne au sein d’une coalition qui n’est plus que l’ombre d’elle-même.

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Afghanistan: Trump veut gagner la guerre

-- Temps de lecture: < 1 minute -- Le président américain a déclaré ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian