Accueil » Actualité » Washington montre les dents à Pyongyong

Washington montre les dents à Pyongyong

-- Temps de lecture: 1 minute --

Le vice-président des États-Unis, Mike Pence, vient d’annoncer que la Corée du Nord constituait une grande menace pour la région de l’Asie-Pacifique et que toutes les options demeuraient ouvertes en ce qui la concerne.

En, effet, selon l’agence de presse turque Anadolu, Pence a annoncé dans un communiqué émis après sa rencontre avec le Premier ministre australien qu’il avait discuté avec ce dernier de la menace que présentait Pyongyang pour la sécurité et la stabilité de la région Asie-Pacifique.

Pence a affirmé expressément : « Toutes les options concernant la Corée du Nord sont sur la table. Les États-Unis peuvent avoir une coopération renforcée avec l’Australie sur cette question. Nous tentons d’imposer des pressions économiques et diplomatiques à Pyongyang, avec l’aide de la Chine et de nos autres alliés régionaux. »

Pence a indiqué aussi que dans le cas où la Chine ne pourrait pas à elle seule résoudre la question nord-coréenne, alors les États-Unis et ses alliés régionaux entreraient en action.

Le vice-président américain a entamé la semaine derrière une tournée dans cette région de l’Asie-Pacifique ; c’est-à-dire en Corée du Sud, au Japon, en Indonésie et en Australie.

 

x

Check Also

Erdogan appelle l’OTAN à intervenir en Syrie

-- Temps de lecture: 2 minutes -- 0.0 00 Les forces de ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian