Accueil » Actualité » Corée du nord: les USA songent à déployer trois porte-avions au large de la péninsule coréenne !

Corée du nord: les USA songent à déployer trois porte-avions au large de la péninsule coréenne !

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Les États-Unis continuent de brandir les armes et envisagent une mesure sans précédent sur le plan militaire: le déploiement de trois porte-avions dans la région de la péninsule coréenne.

Pour opposer leur force de dissuasion face à la Corée du Nord, les États-Unis se proposent d’envoyer, dès la semaine prochaine, trois porte-avions vers les côtes coréennes, communique l’agence Yonhap se référant à une source gouvernementale sud-coréenne.

Selon l’agence, le porte-avions USS Carl Vinson entrera en mer du Japon vers le 25 avril, tandis que son déploiement initial dans la zone était prévu aux environs du 15 avril.

« Les États-Unis et notre gouvernement examinent la tenue d’exercices conjoints avec la participation d’un groupe aéronaval », a annoncé l’interlocuteur de l’agence.

Outre le Carl Vinson, les États-Unis déploieront en mer du Japon les porte-avions USS Ronald Reagan et USS Nimitz.

Dimanche 16 avril, des sources en Corée du Sud et au Japon ont annoncé que Pyongyang avait raté un test de missile. Un nouveau test nord-coréen est attendu aux environs du 25 avril à l’occasion du 85e anniversaire de l’Armée populaire de Corée.

La présence dans la zone de trois porte-avions est sans précédent du point de vue militaire, les États-Unis tentent ainsi de démontrer leur approche vis-à-vis de la Corée du Nord, a signalé l’interlocuteur de Yonhap.

« Par ses actions, le gouvernement de Donald Trump fait montre de sa force de dissuasion devant la Corée du Nord, et il semble que son gouvernement sera dans l’avenir tout à fait différent par rapport à l’administration précédente », a-t-il poursuivi.

Formellement, les États-Unis et la Corée du Nord sont en état de guerre. En effet, le conflit de 1950-1953 en Corée ne s’était achevé que par la signature d’un armistice. Les États-Unis ont refusé de discuter des multiples propositions de Pyongyang de signer un accord de paix, gardant en Corée du Sud plus de 28 000 militaires américains sous le prétexte de la défense contre la « menace du Nord ».

La Corée du Nord, pour sa part, invoque la menace américaine et développe un programme nucléaire et balistique malgré l’interdiction du Conseil de sécurité de l’Onu.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Poutine remporte haut la main la présidentielle

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Lors de l’élection présidentielle en ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian