Accueil » Actualité » Trump accuse, Pékin répond

Trump accuse, Pékin répond

-- Temps de lecture: 1 minute --

Lors de son discours au Congrès, mardi 28 février, le président américain Donald Trump a déclaré qu’au moins 60 000 usines américaines avaient été fermées à cause du commerce défavorable de la Chine avec les États-Unis.

Selon Al-Alam, en réaction aux propos de Donald Trump selon lesquels les États-Unis avaient perdu un quart de leurs emplois à cause de la Chine, Pékin a rejeté ces accusations, les qualifiant de pur mensonge.

Donald Trump prononce son discours de politique générale devant le Congrès, au Capitole à Washington, le 28 février 2017. ©AFP

« Nous avons perdu plus d’un quart de nos emplois manufacturiers depuis que l’Aléna a été signé, et abandonné 60 000 usines à la Chine depuis qu’elle a rejoint l’Organisation mondiale du commerce en 2001 » a-t-il déclaré lors de son discours devant le Congrès, cité par l’AFP.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Geng Shuang a dit que les États-Unis avaient tiré des avantages de l’adhésion de la Chine à l’Organisation mondiale du commerce, sans omettre d’ajouter que cette adhésion chinoise avait eu des effets positifs sur la croissance de l’économie mondiale et que les propos du président américain n’étaient pas conformes aux réalités existantes.

x

Check Also

Pékin très inquiet du retour des terroristes

-- Temps de lecture: 2 minutes -- 0.0 00 Des rapports indiquent ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian