Accueil » Actualité » Le Pentagone renforce sa présence en Syrie

Le Pentagone renforce sa présence en Syrie

-- Temps de lecture: 1 minute --

Le plan rédigé par le Pentagone destiné à libérer Raqqa prévoit l’augmentation du nombre d’effectifs militaires américains en Syrie, a annoncé le Washington Post.

[themoneytizer id=”3782-25″]

 

Le Pentagone a proposé un nouveau plan d’offensive sur Raqqa, bastion de Daech en Syrie, annonce le Washington Post se référant à des sources au sein de l’administration américaine. Il prévoit une participation accrue des États-Unis.

Il s’agit notamment d’alléger un certain nombre de restrictions imposées par le gouvernement Obama portant sur le nombre d’instructeurs et de conseillers militaires américains.

Actuellement, environ 500 Américains sont des formateurs militaires qui entraînent les Forces démocratiques syriennes.

Selon le Washington Post, l’armée américaine ne participe pas directement aux combats et aux affrontements en Syrie.

En outre, le Pentagone se propose de livrer des hélicoptères d’attaque et des pièces d’artillerie aux forces kurdes et aux détachements de l’opposition syrienne.

Selon le Washington Post, le plan est contraire aux intérêts de la Turquie qui considère comme une menace les détachements kurdes et s’oppose catégoriquement à l’idée de leur livrer des armes supplémentaires.

Washington suppose cependant que la position dure du président turc Recep Tayyip Erdogan est liée à la situation intérieure de la Turquie, plus particulièrement au prochain référendum du 16 avril pendant lequel les Turcs devront s’exprimer sur l’élargissement des pouvoirs présidentiels.

L’armée syrienne s’est déjà rapprochée de la ville de Manbij, dont la prise par les Kurdes est considérée par la Turquie comme une menace à sa sécurité.

Pour rappel, l’opération baptisée “Colère de l’Euphrate” destinée à reprendre à Daech la ville syrienne de Raqqa a débuté en novembre 2016 par les Forces démocratiques syriennes (FDS).

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Europol met en garde contre le retour des daechistes

-- Temps de lecture: 1 minute -- 0.0 00 Dans un entretien ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian