Accueil » Actualité » Liban : Israël prépare la guerre

Liban : Israël prépare la guerre

-- Temps de lecture: 2 minutes --

L’armée israélienne a créé un grand atelier militaire et technique de bulldozers et de grues, le long des frontières du nord de la Palestine occupée avec le sud du Liban, dans le but d’y renforcer ses positions.

Des sources de sécurité libanaises ont dit à Xinhua que les agissements israéliens consistaient à créer des trous pour dissimuler les véhicules blindés, à installer des barbelés et à développer les équipements et les dispositifs d’espionnage.

Cette nouvelle démarche d’Israël, évoquée par plusieurs responsables politiques et militaires du régime israélien, s’inscrit dans le cadre de ses menaces proférées contre le gouvernement libanais et le Hezbollah.

Les récentes prises de position de Tel-Aviv interviennent après que le Hezbollah a menacé de tirer des missiles à longue portée en direction des objectifs stratégiques d’Israël en cas d’agression contre le Liban.

« L’armée israélienne a entamé la construction d’une série de barricades et pris des mesures de sécurité dans certains endroits frontaliers avec le Liban, de l’axe d’al-Naqoura à l’ouest jusqu’aux hauteurs du Jabal al-Cheikh à l’est », ont annoncé ces sources de sécurité libanaises.

Selon elles, l’armée israélienne est en train de rénover ses centres de surveillance en les équipant d’appareils d’espionnage et de détection électronique pour surveiller les premières lignes.

L’armée israélienne poursuit ses travaux tout en faisant effectuer des manœuvres à ses réservistes dans le Golan occupé et les fermes de Cheba, manœuvres lors desquelles elle fait usage d’artillerie lourde, de mitrailleuses et de blindés militaires.

Le président libanais Michel Aoun. ©AFP

Le président libanais Michel Aoun a émis un communiqué le 18 février, dans lequel il a mis en garde Israël contre l’application de ses menaces anti-libanaises, affirmant que Beyrouth riposterait à toute tentative d’Israël visant à porter atteinte à la souveraineté du Liban ou à mettre en péril les citoyens de ce pays.

Le secrétaire général du Hezbollah libanais Seyyed Hassan Nasrallah a, quant à lui, averti lors d’une allocution télévisée, que toute agression d’Israël contre le Liban ne resterait pas sans réponse et que le Hezbollah viserait, en représailles, la centrale nucléaire de Dimona.

x

Check Also

Sanction : la Russie riposte

-- Temps de lecture: 2 minutes -- 0.0 00 L’ambassadeur britannique à ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian