Accueil » Actualité » Donald Trump, le sauveur de l’humanité? “soyez tranquilles, nous allons arranger tout ça… C’est mon travail d’arranger les situations, croyez-moi !”

Donald Trump, le sauveur de l’humanité? “soyez tranquilles, nous allons arranger tout ça… C’est mon travail d’arranger les situations, croyez-moi !”

Le président américain a fait aujourd’hui, jeudi 2 février, des déclarations dans lesquelles il s’est posé en sauveur de l’humanité.

En effet, selon Fars News, Donald Trump vient de déclarer que Daech a commis des atrocités contre les musulmans du monde entier et que la communauté internationale doit stopper ce groupe terroriste. Il a ensuite ajouté : « Nous tracerons un plan pour nous rassurer que ceux qui viennent dans notre pays nous aiment nous et nos valeurs. »

Le président américain fraîchement élu a poursuivi en ce sens : « Nous avons été témoins du fait que les musulmans pacifistes ont été victimes des assassins de Daech qui les ont tués avec cruauté ou qui les ont fait souffrir. Nous avons été témoins de menaces d’extermination des juifs. Nous avons été témoins de la guerre de Daech et de son génocide contre les chrétiens. Ils coupent la tête des êtres humains comme au Moyen-Âge ! »

Trump a ensuite affirmé que son administration se servirait de toutes ses prérogatives pour assurer les libertés religieuses aux États-Unis. Il a dit aussi que la société américaine devait pour toujours rester une « société tolérante » et que ses citoyens devaient « s’y sentir en pleine sécurité ».

Pour essayer de justifier son décret d’interdiction d’entrée sur le sol américain de ressortissants de plusieurs pays majoritairement musulmans, Trump a prétendu aussi que certains avaient profité des libertés et des valeurs de tolérance américaines.

Le président américain a affirmé par ailleurs : « Le monde est exposé à une menace très sérieuse. Le monde est exposé à des problèmes. Mais soyez tranquilles, nous allons arranger tout ça… C’est mon travail d’arranger les situations, croyez-moi ! »

Enfin, le président américain a voulu rassurer autant que faire se peut ses partisans : « Si vous entendez que j’ai des entretiens téléphoniques brusques, ne soyez pas inquiets. Oui, ils sont brusques ! Il faut aussi que nous soyons un peu brusques en ce moment. »

Enfin, le président américain a répété à qui voulait l’entendre : « Pratiquement tous les pays dans le monde sont en train de profiter de nous. Mais les choses ne vont pas rester comme ça ! »




x

Check Also

De la Ghouta à Londres: déclaration de guerre à la Russie

Près de 12 000 civils ...

#je-suis-chez-moi