Accueil » Actualité » Pyongyong sanctionné: La chine est contre !

Pyongyong sanctionné: La chine est contre !

-- Temps de lecture: 2 minutes --

La Chine se dit disposée à coopérer avec la communauté internationale pour l’application totale des résolutions de l’ONU contre la Corée du Nord, mais en revanche, elle s’oppose à l’application de toute sanction unilatérale en dehors de ce mécanisme.

Vou Davy, représentant spécial de la Chine pour la question nord-coréenne, a précisé ce mercredi lors d’une conversation téléphonique avec Kendji Kanasugi, le directeur général du ministère japonais des Affaires étrangères chargé du département Asie-Pacifique, que son pays était disposé à coopérer avec la communauté internationale pour la mise en oeuvre des résolutions onusiennes contre la Corée du Nord.

Il faut rappeler que le Japon et la Corée du Sud ont annoncé en décembre qu’ils imposeraient unilatéralement, et en dehors du mécanisme onusien, de nouvelles sanctions à la Corée du Nord, “une mesure pour dissuader Pyongyang de poursuivre son programme nucléaire”.

Auparavant, le Conseil de sécurité des Nations unies avait approuvé une résolution pour imposer des sanctions à la Corée du Nord dans le but de diminuer le volume des revenus en devises étrangères de Pyongyang. L’application de cette résolution réduira ses revenus de 25 %, ce qui explique l’opposition de la Corée du Nord qui considère la résolution onusienne comme un “complot manigancé par les États-Unis pour nuire à la souveraineté de Pyongyang”.

“Vu la complexité du contexte régional, Pékin a toujours soutenu le désarmement nucléaire de la Corée du Nord par le dialogue politique”, a déclaré Vou Davy. Et de préciser:

“Toutes les parties doivent contribuer avec zèle au maintien de la stabilité et de la paix dans la péninsule coréenne.”

Il a, par ailleurs, souhaité la réunion des conditions nécessaires pour la reprise des négociations à six (Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis, Russie, Chine et Japon).

Pékin est le principal partenaire politique et commercial de la Corée du Nord dont l’exportation du charbon est la source principale des revenus. La résolution du Conseil de sécurité touche également les exportations nord-coréennes de métaux (cuivre, nickel, argent et zinc) qui rapportent près de 100 millions de dollars par an.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Séoul refuse l’option militaire contre Pyongyang

-- Temps de lecture: < 1 minute -- Qualifiant les discussions intercoréennes de ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian