Accueil » Actualité » Obama envisage des options militaires contre la Russie “Obama aurait-il perdu la tête ?”

Obama envisage des options militaires contre la Russie “Obama aurait-il perdu la tête ?”

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Des responsables américains indiquent que l’administration Obama commence à envisager des “réponses plus fermes” à l’offensive du régime syrien soutenu par la Russie contre Alep, y compris des “options militaires”. Obama aurait-il perdu la tête ? Le fait est que la Russie poursuit ses opérations aériennes en Syrie en dépit des appels du secrétaire d’Etat américain, John Kerry, en faveur d’un arrêt des bombardements dans les zones de combat, y compris à Alep.

En dépit des appels du secrétaire d’Etat américain, John Kerry ? Depuis quand John Kerry serait-il le décideur de ce que la Russie devrait faire, ou ne pas faire, en Syrie ? Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, précise quant à lui que la poursuite des opérations aériennes russes se justifient par une guerre contre la terreur (ce qui est une simple mesure de bon sens, n’en déplaise aux Américains). Dmitri Peskov appelle les Etats-Unis à tenir leur promesse de distinguer les rebelles modérés opposés au régime Assad et les terroristes.

En cela, Dmitri Peskov est trop gentil, car il n’y a pas de rebelles modérés opposés au régime Assad. Tous les rebelles syriens sont des islamistes. Et aucun islamiste n’est modéré. Le porte-parole russe juge par ailleurs maladroite et inutile la remarque du porte-parole du département d’Etat américain, John Kirby, qui estime que la poursuite de la violence en Syrie favorise l’émergence d’extrémistes qui peuvent “lancer des attaques contre les intérêts russes”, peut-être même “contre des villes russes”.

John Kirby aurait-il, lui aussi, perdu la tête ? Les Russes devraient-ils cesser d’intervenir en Syrie parce que des islamistes syriens vont “bombarder des villes russes” ?… Souhaitons un prompt rétablissement à John Kirby qui souffre visiblement d’un burn out. Malgré la tension croissante entre Moscou et Washington, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov affirme que la Russie demeure prête à coopérer avec les Etats-Unis pour résoudre la crise syrienne. Il est vraiment trop gentil Dmitri Peskov…

Michel Garroté

lesobservateurs

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

La Belgique porte un coup au wahhabisme

-- Temps de lecture: 2 minutes -- 0.0 00 Dans le but ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian