Accueil » Actualité » La Syrie face à la ruse étasunienne !

La Syrie face à la ruse étasunienne !

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Des affrontements féroces ont lieu entre l’armée syrienne et les forces kurdes pro-américains à Hassaké, au nord-est de la Syrie. Les avions syriens se sont rendus sur les lieux pour soutenir les troupes au sol. Les Etats-Unis ont mis en garde le gouvernement syrien contre toute frappe aérienne dans la ville.

La tension s’accroît dans la ville de Hassaké, au nord-est de la Syrie. Damas affirme que les forces kurdes qui s’y trouvent ont multiplié les actes de provocation et ont sciemment attaqué les positions de l’armée syrienne pour tenter de s’emparer de la ville. Cela a contraint l’armée de l’air syrienne à y bombarder les positions kurdes. Dans les moments qui ont suivi, des avions de chasse américains ont décollé d’urgence pour Hassaké. Washington a déclaré que ses chasseurs riposteraient si ses soi-disant conseillers, qui travaillent avec les Kurdes, venaient à être attaqués.

« Nous connaissons tous le désir des Kurdes d’obtenir la séparation et la fédéralisation. Ces attaques ne sont pas seulement voulues par les Kurdes, elles découlent de la décision et de la volonté des Américains. Les Etats-Unis veulent enflammer cette région de la Syrie pour compenser les pertes subies par les terroristes à Alep. Les Etats-Unis souhaitent mettre sous pression le gouvernement syrien et ses alliés », explique Akram Mkanna, notre analyste politique, tout en ajoutant que « La Syrie est déterminée à faire la guerre aux terroristes et à quiconque essaiera de diviser le pays. Ses alliés ne le permettront pas davantage que le gouvernement syrien lui-même. Je pense que nous pourrions assister à une escalade des hostilités. »

Le commandement de l’armée syrienne a déclaré dans un communiqué que les forces Asayish, qui sont considérées comme l’aile armée du Parti des travailleurs du Kurdistan, le PKK, ont attaqué les positions de l’armée syrienne et tué des militaires et des civils.

L’armée a ajouté que les Asayish ont pris pour cible les institutions gouvernementales, pillé les réserves de pétrole et pris des civils en otage. Le communiqué finit en déclarant que les troupes de l’armée feront face à toute attaque.

A Alep, les affrontements demeurent d’une grande violence. Les avions syriens et russes continuent à pilonner les positions des terroristes au sud et à l’ouest d’Alep, dans le quartier résidentiel 1070, à Ramouseh et autour des académies militaires. Le but est de repousser les terroristes et d’établir un périmètre de sécurité autour de la ville.

« La Syrie est déterminée à faire la guerre aux terroristes et à quiconque essaiera de diviser le pays. Ses alliés ne le permettront pas davantage que le gouvernement syrien lui-même. Je pense que nous assisterons à une escalade des hostilités », conclut Akram Mkanna.

Les avions syriens ne semblent pas décidés à quitter l’espace aérien d’Alep ou de Hassaké. Le message envoyé par l’armée syrienne est qu’elle n’abandonnera pas son combat contre le terrorisme, aussi féroces que puissent être les affrontements.

Mohammad Ali

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Israël frappe la bande de Gaza

-- Temps de lecture: < 1 minute -- Des sources d’information ont fait ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian