Accueil » Actualité » Sanction : Poutine n’est pas rancunier “l’Union Européenne vient, quant à elle, de prolonger officiellement ses sanctions d’un ans” !

Sanction : Poutine n’est pas rancunier “l’Union Européenne vient, quant à elle, de prolonger officiellement ses sanctions d’un ans” !

-- Temps de lecture: 1 minute --

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé ce vendredi que la Russie était “prête à faire un pas” vers les Européens.

Cette annonce intervient alors que l’Union Européenne vient, quant à elle, de prolonger officiellement ses sanctions décidées après le rattachement de la Crimée à la Russie.

“Nous ne sommes pas rancuniers et nous sommes prêts à faire un pas vers nos partenaires européens”, a déclaré le président russe à l’occasion du Forum économique international de Saint-Pétersbourg. “Mais cela ne peut être, bien entendu, à sens unique”, a-t-il ajouté.

L’Union européenne a officiellement prolongé d’un an, vendredi, les sanctions qu’elle avait appliquées après le rattachement de la Crimée à la Russie en 2014.

Selon l’AFP, ces sanctions interdisent notamment les investissements et importations vers l’Union de produits de la péninsule.

La décision de cette prolongation jusqu’au 23 juin 2017 a été prise lors d’un Conseil de l’Union européenne, réunissant des représentants des Etats membres, a indiqué le Conseil dans un communiqué.

Et juste pour rappel, l’Union européenne a récemment annoncé qu’elle ne reconnaissait pas le rattachement de la Crimée et de Sébastopol à la Fédération de Russie, ce qu’elle trouve une mesure illégale, bien que le rattachement ait été, rappelons-le, le résultat d’un référendum.

A noter aussi que l’Union européenne s’apprête, par ailleurs, à reconduire la semaine prochaine, des sanctions économiques contre la Russie. Des diplomates contactés par l’AFP ont tenté de justifier ces mesures, en disant qu’elles s’expliquent par “l’implication présumée de la Russie dans le conflit ukrainien”.

La prolongation des sanctions pour une période de six mois devrait être décidée mardi au niveau des ambassadeurs, puis formellement entérinée lors d’une réunion ministérielle à Luxembourg le 24 juin.

Avec l’AFP

 

Évaluer cet article

x

Check Also

De la Ghouta à Londres: déclaration de guerre à la Russie

-- Temps de lecture: 7 minutes -- Près de 12 000 civils ...

Menace nucléaire: Russie/USA, Poutine déterminé à appuyer sur le bouton, « Les représailles seront instantanées avec tout ce que cela implique » !

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Les experts de l’Organisation du ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!