Accueil » Actualité » La Corée du Nord tire coup sur coup deux missiles de moyenne portée

La Corée du Nord tire coup sur coup deux missiles de moyenne portée

-- Temps de lecture: 2 minutes --

La Corée du Nord a tiré coup sur coup mercredi deux puissants missiles de moyenne portée, d’après le ministère sud-coréen de la Défense, qui précise que l’un des lancements a échoué mais que l’autre engin a parcouru 400 kilomètres, annonce Reuters.

Les engins tirés seraient des missiles Musudan de portée intermédiaire susceptibles de menacer les bases américaines de l’île de Guam, dans le Pacifique.

Le département d’Etat américain a résolument condamné ces tirs, déclarant qu’il s’agissait d’une violation flagrante des résolutions de l’Onu qui interdisent à Pyongyang l’usage de toute technologie balistique.

Le premier test a eu lieu avant peu avant 06h00 (21 h 00 GMT mardi) et a vraisemblablement échoué. Mais selon le ministère sud-coréen de la Défense, le second Musudan — tiré deux heures plus tard de la même localité sur la côte orientale — a volé sur 400 kilomètres au-dessus de la mer Orientale, également appelée mer du Japon.

“La Corée du Sud et les Etats-Unis mènent des analyses supplémentaires”, a déclaré le ministère dans un communiqué, sans qualifier le second lancement de réussite.

Après quatre essais ratés de tirs de Musudan, un lancement réussi représenterait un pas en avant important pour la Corée du Nord, qui cherche à se doter d’une force de frappe nucléaire capable d’atteindre le continent américain.

Le porte-parole du département d’Etat John Kirby a déclaré que ces derniers tirs ne feraient qu’accélérer les efforts de la communauté internationale visant à mettre en échec le programme d’armement illicite de Pyongyang.

“Nous avons l’intention de faire part de nos préoccupations à l’Onu afin de renforcer la détermination internationale, pour qu’au final la Corée du Nord rende des comptes pour ces actions provocatrices”, a-t-il dit.

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a jugé que ce genre d’essais était “intolérable”, selon la télévision NHK.

Le ministre japonais de la défense a quant à lui indiqué que Tokyo n’excluait pas de nouvelles actions provocatrices de la part de la Corée du Nord à la veille de la 66e anniversaire de la Guerre de Corée (1950-1953). Cette guerre a opposé la République de Corée (Corée du Sud), soutenue par les Nations unies, à la République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord), soutenue par la Chine et l’Union soviétique.

Le Musudan, qui aurait une portée allant de 2.500 à 4.000 kilomètres, pourrait atteindre la Corée du Sud et le Japon mais aussi potentiellement l’île de Guam.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Bernard Monot: “Vers le pire krach financier de tous les temps !”

-- Temps de lecture: < 1 minute -- Bernard Monot est député français ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian