Accueil » Actualité » Belgique, Grève au finish : Charles Michel pourrait présenter sa démission !

Belgique, Grève au finish : Charles Michel pourrait présenter sa démission !

Tandis que la grève des travailleurs de la SNCB se poursuit, une grève au finish est annoncée dans tous les secteurs publics à partir du 31 mai.

Charles Michel frémit. Pour la famille libérale, les moteurs de l’économie sont les commerciaux, les titulaires de professions libérales, les créateurs de nouveaux produits financiers,…

Enfin, c’est ce que Charles pensait ! Ce fils à Papa qui avait vécu confortablement dans un quartier chic de sa commune de Wavre avant de devenir premier ministre, commence peu à peu à comprendre ce que c’est que le monde réel.

Avec les seuls cheminots qui font grève deux jours d’affilée, c’est toute l’économie du pays qui tourne au ralenti. Qu’est-ce que ça va être quand les employés des différentes administrations, les enseignants, les métallos et les agriculteurs les rejoindront ?

Le big bordel ! Ces gens, considérés par le gouvernement en place comme des bons à rien, assurent en fait que le pays continue à tourner alors que les différents gouvernements ont vendu notre économie aux actionnaires, aux patrons et aux banquiers. Ils doivent en faire plus avec moins de moyens et c’est pour ça qu’ils en ont ras-le-bol et se mettent en grève.

Mais que se passera-t-il si l’économie du pays vient à être entièrement paralysée par une grève générale et au finish ?

“Je ne pourrai jamais assumer mon bilan face aux grandes entreprises qui m’ont élu” nous confie Charles Michel.

“Elles perdront des centaines de millions d’euros et je devrai démissionner” poursuit-il, la larme à l’oeil.

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire si vous voulez que le gouvernement démissionne…

mbi




x

Check Also

Que se passe-t-il au sein de Daech sans al-Baghdadi?

Le chef du groupe terroriste ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian