Accueil » Actualité » Panama papers: Cameron sommé de partir

Panama papers: Cameron sommé de partir

Un groupe de manifestants se sont réunis dans la capitale britannique pour demander la démission du Premier ministre David Cameron suite à des révélations sur les arrangements fiscaux de sa famille.

La manifestation a eu lieu samedi autour du bâtiment numéro 10 de Downing Street où habite Cameron à Londres.

Le rassemblement s’était tenu en réaction aux révélations connues sous le titre de « Panama papers ».

Cameron a fini par admettre jeudi à la télévision qu’il avait bien détenu une participation dans une société offshore créée dans un paradis fiscal par son père Ian, décédé en 2010. Il a précisé que la valeur de sa part dans la société se chiffrait à 30.000 livres.

Selon les “Panama papers” parus le 4 avril, Ian Cameron avait réussi à procéder à une évasion fiscale sous le couvert de la société offshore.

Intervenant sur l’antenne de la chaîne ITV, Cameron a précisé avoir vendu ses parts dans la société panaméenne Blairmore en 2010, l’année de la mort de son père.

“Nous détenions 5.000 parts dans le Blairmore Investment Trust, que nous avons vendues en janvier 2010. Cela valait dans les 30.000 livres (37.000 euros)”, a précisé le chef du gouvernement.

Le quotidien britannique The Guardian était associé à l’enquête coordonnée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) sur la base des “Panama papers”, une masse de documents ayant fuité de la firme panaméenne Mossack Fonseca, spécialisée dans la domiciliation de sociétés à l’étranger et les montages d’évasion fiscale.

 

x

Check Also

Afrin: exode massive de civils syriens

Les dirigeants des milices kurdes ...

Bernard Monot: “Vers le pire krach financier de tous les temps !”

Bernard Monot est député français ...