Accueil » Actualité » Le retrait de Daech de Damir

Le retrait de Daech de Damir

A la suite d’un accord avec Jaish al-Islam et les brigades d’Ahmad al-Abdo, et après avoir reçu des garanties du Croissant-Rouge, les terroristes de Daech et des groupes qui y sont affiliés ont commencé à quitter la ville de Damir, située dans le Rif nord-est de Damas.

Selon cet accord, il faut créer, sous la supervision du Croissant-Rouge, une voie sécurisée pour la sortie des daechistes de la localité d’al-Hamad, dans le désert syrien, et brûler, sous la supervision d’un comité issu du conseil religieux de Damir, les armes lourdes dont dispose Daech, a rapporté Sputnik.

Le retrait de Daech devait avoir lieu mardi mais les éléments de ce groupe terroriste n’ont pas accepté de quitter cette ville sans leur famille, et c’est pourquoi ce retrait a été reporté à aujourd’hui, a-t-on appris d’une source locale.

Selon cette source, 4 véhicules du Croissant-Rouge syrien sont arrivés mercredi à Damir pour transférer les daechistes et leurs familles. 800 personnes ont quitté cette ville mais 50 d’entre elles ont refusé de remettre leurs armes aux forces de l’opposition.

Selon le rapport de Sputnik, plus de 85 éléments accusés d’avoir rejoint Daech se sont rendus à un comité composé d’éléments de Jaish al-Islam et des brigades d’Ahmad al-Abdo, portant à plus de 170 le nombre d’éléments s’étant rendus à ce comité.

Selon ce rapport, cet accord n’en est pas le premier à stipuler que les daechistes doivent quitter une localité syrienne. Conformément à un accord conclu auparavant, nombre de daechistes ont été transférés du sud de Damas vers la ville de Raqqa, le fief du groupe terroriste.

Les daechistes ont tenté, il y a 20 jours, d’entrer à Damir et ont pilonné à maintes reprises l’aéroport de cette ville.

D’autre part, selon le rapport du site d’information syrien Ara, Daech a conclu cet accord avec le gouvernement syrien et non pas avec les éléments de Jaish al-Islam.

Pour rappel, les daechistes avaient capturé des centaines d’employés d’une cimenterie à Damir avant d’en libérer plusieurs.

 




x

Check Also

Menace nucléaire: Russie/USA, Poutine déterminé à appuyer sur le bouton, « Les représailles seront instantanées avec tout ce que cela implique » !

Les experts de l’Organisation du ...